AccueilFootAlgérie vs Cameroun / FIFA : le ministre de la Jeunesse et...

Algérie vs Cameroun / FIFA : le ministre de la Jeunesse et des Sports explique

Foot – Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est exprimé concernant la décision de la FIFA après les litiges du match Algérie – Cameroun. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 9 mai 2022.

Après la réponse de la FIFA suite au recours déposé par la FAF concernant le match Algérie – Cameroun, le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports s’est exprimé. En effet, Abderrazak Sebgag s’est engagé à explorer toutes les voies de recours possibles. Et ce, afin de faire entendre la voix de l’Algérie dans cette affaire.

En effet, la FIFA a adressé un courrier en réponse au recours déposé après le match Algérie – Cameroun. La réponse de l’instance internationale de football a mis fin au suspens en rejettant la requête de l’Algérie. Pour rappel, le match retour des barrages de la Coupe du monde, qui a opposé l’Algérie au Cameroun, a été secoué par une grande polémique liée à l’arbitrage.

Cette rencontre a été dirigée par l’arbitre gambien, Bakary Gassama, qui selon les Algériens a fait plusieurs erreurs d’arbitrages. Ces erreurs ont justement conduit à la défaite des Verts et leur élimination de la Coupe du monde. Celle qui se déroulera au Qatar. D’ailleurs, la pilule est très mal passée pour les joueurs, mais aussi pour les supporters et la FAF. Cette dernière a décidé d’introduire un recours auprès de la FIFA.

Match Algérie – Cameroun : rejet du recours de la FAF par la FIFA

Plus d’un mois plus tard, la FIFA a purement et simplement rejeté le recours de la Fédération algérienne de football. L’instance internationale, dans sa missive, assure avoir pris en connaissance et étudié tous les incidents survenus lors du match. Mais regrette que la vision des Algériens les aient conduit à croire que l’arbitrage a joué un rôle dans le déroulement et le résultat du match.

Le ministre, n’étant pas satisfait de la réponse de la FIFA, a promis au micro de El Bilad de ne pas en rester là. Il a assuré que l’Algérie allait saisir toutes les instances compétentes. Cela, dans le but d’être écoutée et d’obtenir gain de cause dans cette histoire d’arbitrage. Celle qui est devenue, en peu de temps, une affaire nationale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes