Algérie – Zimbabwe : Belmadi répond aux critiques faites à M’Bolhi

Foot – Raïs M’Bolhi, le gardien de but d’Algérie, a eu le droit à quelques critiques après sa performance du dernier match face au Zimbabwe, Djamel Belmadi réplique et défend son joueur

En effet, l’EN a disputé le 16 novembre dernier, le match qui lui a permis de décrocher la qualification à la CAN 2022. En se contentant cette fois-ci d’un match nul. Et beaucoup de doigts étaient pointés vers le gardien de but Raïs M’Bolhi, le tenant un peu responsable du résultat du match Algérie – Zimbabwe, Belmadi répond à ces critiques. Cependant, Il faut souligner que Raïs M’Bolhi, a intégré le top 5 des Fennecs les plus capés de l’histoire avec 4 participations en CAN, 2 participations en Coupe du Monde; 1 titre de Champion d’Afrique et enfin le titre de meilleur gardien de la CAN 2019, et ce, avec 75 matchs disputés à son actif.

Malgré cela, quelques supporteurs des verts ne se sont pas contentés du résultat, trop habitués aux victoires. Ils ont critiqué la dernière performance de Raïs M’Bolhi face au Zimbabwe, l’accusant d’avoir une part de responsabilité dans les buts encaissés par l’EN durant ce même match. Mais le gardien de l’équipe nationale a pu compter sur le soutien du sélectionneur national Djamel Belmadi; qui n’a pas hésité à citer les nombreuses fois où Raïs M’Bolhi a brillamment évité plusieurs buts qui auraient certainement mené à la défaite de l’EN.

Djamel Belmadi a déclaré en faveur du gardien de but des Fennecs : « Il nous a épargné d’un autre but, d’un des attaquants du Zimbabwe; et on ne peut pas le blâmer sur un but marqué par un coup franc accordé en faveur de l’équipe adverse. ». Et il a également ajouté : « Il n’a malheureusement pas eu de chance avec le deuxième but, et le ballon est rentré dans ses filets. », a-t-on rapporté du média arabophone Ennahar Online.

Le match disputé à l’extérieur au Zimbabwe est une bonne leçon pour l’EN avant la Coupe du Monde, a déclaré Belmadi

Djamel Belmadi s’est exprimé aujourd’hui, 17 novembre, sur le fait que le dernier match disputé en terre zimbabwéenne était une bonne leçon pour l’EN. Et qui a donné un avant-goût afin d’avoir une idée claire; et s’acclimater aux différentes conditions pour les prochains matchs à venir qui seront disputés dans différents pays africains à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui approche à grands pas.

Toutefois le sélectionneur national a confiance en son équipe et conclut la conférence par : « Nous avons réussi à obtenir des résultats positifs lors de tous les matchs que nous avons disputés à l’extérieur, et nous sommes sur la bonne voie. »

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes