AccueilFootL'Algérie va organiser la CAN 2025 en remplaçant la Guinée ? des...

L’Algérie va organiser la CAN 2025 en remplaçant la Guinée ? des infos tombent

Foot – La Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025), initialement prévue en Guinée, pourrait être déplacée en Algérie. La CAF devra définitivement trancher samedi prochain à Alger. Retrouvez plus de détails à cet égard dans la suite de ce numéro du 30 septembre 2022. 

La confusion règne encore autour de l’identité du pays qui accueillera la 35ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations. Initialement prévue en Guinée, la CAN 2025 pourrait être délocalisée en Algérie. Cette rumeur qui a marqué les esprits de tout un continent devrait se préciser samedi prochain à Alger. Cela en marge du tirage au sort de la CHAN 2023. Une compétition qu’abritera notre pays à partir du mois de janvier prochain. 

Une cérémonie à laquelle assistera évidemment le président de la fédération africaine de football (CAF). Mais avant le début de cet événement, Patrice Motsepe présidera, dans la capitale algérienne, une réunion du Comité exécutif de l’instance africaine. Selon le quotidien arabophone Echorouk, qui rapporte l’information, elle sera consacrée à l’étude de plusieurs dossiers. 

La CAF déterminerait notamment l’identité du pays qui accueillera la Coupe d’Afrique des nations 2025. La visite du patron de l’instance africaine est précédée par son déplacement en Guinée ce vendredi. Où il examinera la capacité de ce pays à accueillir la compétition. Après avoir remporté en 2014 la course pour organiser ce tournoi, la Guinée connait un grand retard dans la construction des infrastructures qui devraient abriter la compétition.  

CAN 2025 : vers une délocalisation en Algérie

Pour rappel, une rumeur circule depuis l’été dernier, selon laquelle la CAF aurait l’intention de priver la Guinée de l’organisation de la CAN. Et cela en raison des obstacles cités auparavant. Toutefois, le gouvernement de Conakry a insisté sur l’organisation de la compétition. Il a dernièrement rassuré quant à la mise à disposition de l’enveloppe financière appropriée pour accélérer les travaux au niveau des stades.  

À noter que le président de la FAF, Djahid Zefizef n’a pas encore souhaité avancer officiellement ces pions pour abriter la compétition. Dans une déclaration, il a indiqué qu’il était encore prématuré d’évoquer une candidature algérienne. Il a refusé d’annoncer quoi que ce soit, tant que la CAF n’a pas encore tranché sur le sujet. Il a estimé que ce serait incorrect de le faire du point de vue déontologique.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes