AccueilFootCAN 2025 : l’Algérie pour remplacer la Guinée ?

CAN 2025 : l’Algérie pour remplacer la Guinée ?

Foot – La Confédération africaine de football (CAF) aurait décidé de retirer le droit d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 à la guinée : une occasion pour l’Algérie de se porter candidate. Dzair Daily relate pour vous tous les détails dans ce numéro du samedi 1 octobre 2022.

Un coup dur pour le territoire guinéen ! En effet, alors que la Confédération africaine de football (CAF) s’apprêtait à tenir un comité exécutif à Alger en marge du tirage au sort de la CHAN 2022, l’instance a annoncé une nouvelle, plutôt perturbante. Initialement prévue en Guinée, la susdite instance a révélé que l’organisation de la CAN 2025 ne sera finalement pas accordée à ce pays : au bénéfice de l’Algérie ? 

Effectivement, si vous suivez l’actualité du foot, vous êtes forcément au courant des nouvelles concernant cette cérémonie. Tous les esprits ont été focalisés, ces derniers temps, sur la décision de la CAF. Selon les informations divulguées par le quotidien Ennahar, la Guinée s’est vue retirer le droit d’organisation de la prochaine grand-messe du ballon rond africain. 

Dans le détail, lors de la visite du président de la CAF à Conakry, Patrice Motsepe a constaté l’état de l’avancée des travaux dans le pays. Suite à cela, il a déclaré, lors d’une conférence de presse, que la Guinée n’est pas en mesure d’assurer le statut de pays-hôte pour la 35e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Pas de CAN pour la Guinée, l’Algérie dans le viseur ?

En effet, à l’issue de sa déclaration aux médias, Patrice Motsepe a ouvert la porte des candidatures. Une occasion de plus pour notre pays de remplacer la Guinée. Et ce, afin d’accueillir cet événement grandiose.

D’autant plus que l’Algérie s’est auparavant portée candidate en 2002 et en 2015. Cependant, cela était sans succès. Toutefois, cette situation sera une opportunité pour elle de peser ses capacités afin de tenir l’épreuve reine du continent africain.

Rappelons-le, la capitale de l’Ouest algérien a tenu, il y a deux (2) mois, les Jeux méditerranéens (JM). L’organisation de cette rencontre sportive s’est déroulée sous les applaudissements et la reconnaissance de tous. Muni d’infrastructures sportives neuves, le territoire Dz serait, selon les derniers échos, en pôle position pour accueillir la prochaine CAN.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes