Énergie

L’Algérie signe l’accord du projet « Desertec » avec l’Allemagne

1
desertec algérie
S'abonner :

Algérie/Allemagne –  Le Ministre de l’Energie a annoncé la signature d’un accord initial avec la partie allemande, relatif au lancement du projet de production d’électricité par l’énergie solaire « Desertec ».

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a fait savoir ce dimanche 12 avril, lors de son passage sur les ondes de la radio nationale, que l’Algérie avait signé l’accord préliminaire entre le Groupe Sonelgaz et les partenaires Allemands; afin relancer le projet de production d’électricité en se basant sur l’énergie solaire « Desertec ».

Mohamed Arkab a affirmé, durant le même passage radiophonique; que ledit projet avait « connu de grands progrès au cours de la dernière période, et que l’accord initial avait été signé au début du mois [d’Avril 2020, ndlr]. »

En outre, le ministre de l’Energie a expliqué; que le président et directeur général du complexe de Sonlgaz et son partenaire allemand « communiquent régulièrement ces jours-ci par vidéoconférence à distance; en vue de préparer l’accord technique du projet Desertec, permettant de déterminer les capacités naturelles et énergétiques de l’Algérie. »

Une « stratégie énergétique nationale » en cours de préparation

Dans le même sillage, Arkab a révélé que le projet d’énergie solaire Desertec; « n’est qu’un projet qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie énergétique nationale; en cours de préparation en coordination avec plusieurs départements ministériels. Également, cette stratégie sera dirigée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. »; a ajouté Arkab qui a assuré que « cette stratégie sera présentée prochainement. »

Pour rappel, l’ambitieux projet de production d’énergie solaire Dii Desert Energy (Desertec); qui est en cours de concrétisation avec signature dudit accord algéro-allemand, est considéré comme étant le plus grand projet d’énergie solaire au monde.

Article recommandé :  Algérie : Chute des recettes des hydrocarbures à 5$ milliards (début 2020)

Selon le ministre de l’Energie; le projet consiste en « la réalisation de stations de panneaux solaires pour concrétiser la transition énergétique sur la base d’une haute technologie ». Une initiative inédite amorcée par l’Algérie; qui compte tirer parti de l’expérience pointue de l’Allemagne dans le secteur de l’énergie.

Algérie : Le Coronavirus « détruit » le marché noir des devises

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Bilan de 1914 cas et 293 morts

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Oum loueye

Bonjour, franchement bravo et bravo …plus de dépouillement et d’escroquerie de la part de la France.. faites des affaires plutôt comme ça… soulèvement des voix avec la technologie ,on n’est plus des bénis Oui-Oui.