AlgérieÉnergie

Desertec : L’Algérie relance le projet de production électrique via l’énergie solaire

0
Algérie desertec energie solaire
S'abonner :

Algérie –  Le Ministre de l’Energie a annoncé la relance du projet de production d’électricité par l’énergie solaire « Desertec » en partenariat avec l’Allemagne.

En marge de la séance plénière à l’Assemblée Nationale consacrée à la présentation du plan d’action du nouveau gouvernement adopté par députés à l’unanimité le 13 février dernier, le ministre de l’Energie Mohamed Arkab a annoncé la relance du projet de production d’électricité en se basant sur l’énergie solaire « Desertec », a rapporté l’agence de presse officielle APS.

En effet, Arkab a fait savoir que l’Algérie a repris les consultations, depuis trois mois, avec ses partenaires Allemands en vue de mettre en place une convention permettant de relancer Dii Desert Energy (Desertec), le gigantesque projet ayant pour but d’utiliser l’ensoleillement du Sahara afin de produire et distribuer de l’électricité grâce aux énergies renouvelables, par le biais de centrales solaires dans le grand Sud algérien.

Le ministre de l’Energie a en outre expliqué que la signature d’une convention entre le Groupe public Sonelgaz et les partenaires Allemands est prévue avant le mois d’avril de l’année en cours « pour la création d’un cadre de consultations entre les deux parties sur des bases solides », indique la même source.

« 15.000 mégawatts d’électricité à l’horizon 2030 »

Mohamed Arkab a révélé que l’objectif principal du projet Desertec consiste en « la réalisation de stations de panneaux solaires pour concrétiser la transition énergétique sur la base d’une haute technologie », en tirant bénéfice de la grande expérience allemande dans ce domaine.

Ainsi, le ministre de l’Energie a expliqué que la coopération entre Sonelgaz et Desertec concrétisera le programme du président Abdelmadjid Tebboune, visant à trouver des alternatives à la dépendance aux hydrocarbures, dont près de 60% des réserves initiales sont épuisées, en se basant sur les énergies renouvelables et en élaborant un programme permettant de produire pas moins de « 15.000 mégawatts d’électricité à l’horizon 2030 », précise la même source.

Article recommandé :  Desertec : Ce qu'il faut savoir sur le projet de l'énergie solaire en Algérie

Algérie : Une nouvelle loi spéciale pour l’importation (Import/Export)

Article précédent

Algérie : Rezig sollicite l’aide du peuple pour lutter contre « la mafia du lait »

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires