13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieL’Algérie reçoit les éloges du Fonds monétaire international (FMI)

L’Algérie reçoit les éloges du Fonds monétaire international (FMI)

Publié le

- Publicité -

Économie – C’est un véritable éloge au gouvernement que fait le Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport annuel sur l’économie de l’Algérie. Nous vous invitons à découvrir ses grandes lignes dans les paragraphes qui suivent. 

Les autorités algériennes ont accueilli favorablement le nouveau rapport établi par les experts du gendarme financier du globe. Un compte rendu dans lequel Le Fonds monétaire international (FMI) met en effet en exergue l’efficacité et l’à-propos de la politique du secteur économique de l’Algérie ainsi que sa lutte pour l’ajustement budgétaire comme instrument de stabilité mais de croissance également. 

Il a été relayé par le quotidien L’Expression dans sa nouvelle édition du samedi 4 février 2023. Les économistes de la susdite institution internationale ont scruté les mesures et décisions prises par le président Tebboune tout au long de l’année 2022. Ils ont alors relevé une nette amélioration des indicateurs économiques. 

- Publicité -

Un progrès positif qui trouve son explication, souligne-t-on, dans la hausse des cours des hydrocarbures. Autre élément apprécié par l’établissement de Bretton Woods : le solde excédentaire des transactions courantes du territoire algérien durant l’année écoulée. 

Une première depuis 2013. Selon la même source médiatique, le FMI met cet exploit sur l’élévation des revenus pétroliers. En plus de la sous-exécution des dépenses inscrites au budget. Le document en question indique en outre que l’embellie des cours des hydrocarbures a offert un soutien essentiel aux réserves internationales de l’Algérie. Celles de change ont dépassé la barre des 60 milliards de dollars. 

Le FMI voit des perspectives positives pour l’économie algérienne  

L’institution basée à Washington prévoit par ailleurs une croissance du PIB hors hydrocarbures pour l’année en cours. Elle évoque un accroissement de 3, 4 %. Il convient de noter que le chiffre souligné dans la LF 2023 est de l’ordre de 4, 5 %. D’un autre côté, le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à ce que l’inflation baisse et s’estompe. Soit autour de 8, 1 %.  

- Publicité -

Pour cette année 2023, ce dernier entrevoit notamment des investissements au sein du secteur pétrolier et dans des projets miniers. De nouveaux plans qui fourniront un renforcement à l’économie au fonctionnement des marchés financiers, de l’avis des sociétaires du FMI. Succinctement, ils estiment que les clefs de voûte du développement de l’Algérie restent l’énergie fossile et les mines. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -