14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : comment obtenir le Registre de Commerce ambulant ? Rezig explique

Algérie : comment obtenir le Registre de Commerce ambulant ? Rezig explique

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a évoqué, ce jeudi 2 février 2023, les modalités d’octroi du registre de commerce ambulant. Dzair Daily vous rapporte tous les détails à ce sujet dans les paragraphes suivants. 

Lorsqu’une activité commerciale est exercée sur le marché ou la voie publique, elle est considérée comme une activité de commerce ambulant. Elle est donc encadrée par la réglementation. Elle requiert notamment que la professionnelle qui l’exerce en Algérie, obtienne un registre de commerce ambulant. Cette mesure est entrée en vigueur l’année dernière. 

En revanche, beaucoup de commerçants de cette branche s’interrogent sur les modalités d’octroi de ce registre. Ce dernier leur permet d’exercer leur activité. À ce propos, le ministre dira que le processus d’inscription au registre du commerce pour l’exercice d’activités commerciales ambulantes. Selon lui, il se fait uniquement en présentant une copie de la carte d’identité nationale. 

- Publicité -

Rezig s’est exprimé, ce jeudi, en marge du lancement d’un convoi de sensibilisation sur le commerce ambulant. Dans ce sillage, il a souligné qu’il est devenu possible pour les jeunes et les commerçants d’exercer des activités commerciales. Cela grâce à un registre du commerce ambulant. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar

Registre de commerce ambulant : voici les documents requis

Par ailleurs, le même porte-parole a expliqué qu’en plus de la carte d’identité nationale, les candidats devront remplir un formulaire. Selon lui, ils sont également tenus de présenter une carte grise et un permis de conduire. Cela dans le cas où ils souhaitent associer un véhicule automobile à leur activité commerciale. 

Le ministre du Commerce a aussi révélé que les professionnels souhaitant faire du commerce ambulant n’ont pas besoin d’une voiture ou d’un endroit pour vendre. En outre, il a souligné que l’objectif de la commande est de proposer et de commercialiser plus de 120 services. À cet égard, il a fait savoir que le registre ambulant compte 120 activités et les jeunes ont accès à tous les services. 

- Publicité -

Par la même occasion, le ministre du Commerce a de plus dévoilé le nombre de registres de commerce ambulant délivré. Selon lui, 155.07 commerçants mobiles ont été enregistrés et ont obtenu ledit registre. Il a souligné que le secteur vise à atteindre 500.000 commerçants mobiles d’ici à la fin de l’année.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -