AccueilActualitéAlgérieL’Algérie est le premier pays arabe dans ce domaine

L’Algérie est le premier pays arabe dans ce domaine

Algérie – Dzair Daily vous invite à découvrir le domaine dans lequel l’Algérie est le premier pays arabe. Ne ratez pas la suite de ces lignes ce lundi 3 octobre 2022.

En effet, l’Algérie a été classée premier pays arabe dans le domaine des productions universitaires. C’est en tout cas ce que révèle le rapport annuel publié par l’ARCIF. Les résultats de ce rapport ont été rendus publics via une réunion Zoom. Celle-ci a regroupé des chercheurs universitaires et de nombreux acteurs du domaine.

Dans le détail, la réunion a été ouverte par le responsable de l’initiative ARCIF. Qui a tout d’abord rappelé que la recherche scientifique et l’édition sont à la base de la création de l’avenir arabe. Et font partie des efforts dont le but est de produire des connaissances et des nouvelles technologies. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar.

Ainsi, le même intervenant a indiqué que plus de 1.000 revues scientifiques ont pu atteindre les normes d’accréditations délivrées par 19 pays arabes, européens et asiatiques dans lesquels ces revues sont publiées. L’élaboration de la liste des revues les plus influentes a obéi à un barème comprenant 32 critères établis par les laboratoires ARCIF.

L’Algérie sur le podium du nombre de revues scientifiques approuvées

En outre, il faut savoir que ces critères sont les mêmes utilisés à l’échelle mondiale et portent de multiples indications. Les laboratoires ARCIF ont étudié les données de plus de 5.100 revues scientifiques émanant de 19 pays arabes et 8 pays étrangers. Et c’est la deuxième fois que l’Algérie se classe en tête de liste de ces magazines agréés.

L’Algérie compte ainsi 370 revues, suivie par l’Égypte qui en regroupe 234. L’Irak se positionne en troisième place, avec 150 revues. Tandis que l’Arabie saoudite et la Jordanie se classent respectivement au 4ème et 5ème rang. Avec à leur actif 61 et 32 revues scientifiques agréées. Les quatre premiers pays ont enregistré une hausse notable du nombre de revues approuvées.

Par ailleurs, il faut savoir que ce rapport comprend 27 pays arabes, européens et asiatiques. Dans lesquels ces revues scientifiques sont publiées en arabe. Parmi ces pays on compte la Grande Bretagne, les pays-bas, la Malaisie, l’Inde, la Turquie, le Pakistan ou encore le Danemark.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes