AccueilActualitéAlgérieAlgérie : l’ouverture des frontières a contribué à l’entrée du variant Delta...

Algérie : l’ouverture des frontières a contribué à l’entrée du variant Delta ? Berkani répond

Algérie – Le professeur Mohamed Bekkat Berkani s’est prononcé au sujet de l’ouverture des frontières en Algérie et son rapport avec l’entrée de la souche mutante Delta. Nous exposons pour vous, ce 26 juillet 2021, les propos du spécialiste.

Dernièrement, notre pays connaît une troisième vague de la pandémie de la Covid-19 et une propagation alarmante du variant Delta. Cela arrive au moment où le gouvernement algérien autorise le maintien des vols depuis et vers le pays. Ainsi, Bekkat Berkani s’est exprimé sur la relation entre le déverrouillage des frontières et l’entrée du variant Delta en Algérie. Un point d’interrogation qui taraude l’esprit des Algériens.

Effectivement, le membre du Comité scientifique a confirmé qu’il n’ y a aucun rapport entre la propagation du variant Delta et la reprise des liaisons aériennes. Son point de vue est motivé par le taux de contamination très faible parmi les passagers. D’autant plus que les personnes concernées ont été vite isolées. C’est ce qu’a indiqué le spécialiste. Cela à l’issue d’une intervention faite auprès du média généraliste Dz News.

Ainsi, le même orateur s’est dressé en faveur du maintien des vols commerciaux vers l’Algérie. Il a révélé, lors de la même rencontre, le protocole sanitaire strict imposé aux voyageurs, entrant sur le sol national. Outre le vaccin, ces derniers effectuent un test PCR avant le départ et un test antigénique à l’arrivée. « Cela est totalement suffisant pour permettre au passager de rejoindre sa famille », a déclaré l’expert.

Les causes de la propagation de la souche mutante Delta selon Berkani

Dans le même contexte, le président de l’Ordre des médecins a indiqué que « le variant est ici, il ne vient pas d’ailleurs ». Il a évoqué par la même occasion, les causes principales de la propagation du virus à couronne. Selon le spécialiste, le non-respect des mesures préventives et l’abandon des gestes barrières sont les causes principales de la prolifération du variant Delta du coronavirus. C’est ce qu’a déclaré le même intervenant au média susmentionné.

À la nonchalance des citoyens, s’ajoute également une certaine passivité des autorités algériennes. « Lorsque nous avons parlé de l’importance de la vaccination durant le mois de janvier, le vaccin était indisponible en Algérie », a regretté Berkani. Par ailleurs, le professeur s’est exprimé sur les solutions qui peuvent freiner ce rebond important et inquiétant.

Ainsi, pour sa part, il estime que le moyen de préserver la santé publique reste l’application des mesures préventives. Il a évoqué également la nécessité de la vaccination contre le virus. Et ce, afin de dépasser cette épidémie qui dure depuis des mois. Il s’agit toujours des propos du même expert.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes