Algérie : Mellal reste à la tête de la JSK.. L’AG des actionnaires annulée

Algérie – Alors que la gestion de la JS Kabylie suscite de nombreux questionnements, les actionnaires avaient décidé de convoquer une Assemblée générale extraordinaire pour évincer Cherif Mellal de la présidence du club kabyle (JSK). Mais cette AG a fini par être annulée. 

En janvier dernier, les actionnaires de la JSK avaient saisi la section commerciale du tribunal de Tizi Ouzou, après la démission du représentant du Conseil administratif, Sami Idris, pour convoquer une Assemblée générale extraordinaire, dans le but d’évincer Cherif Mellal, du poste de président de la JS Kabylie.

Le 18 janvier dernier, le tribunal de Tizi Ouzou a rendu son verdict. L’instance juridique a d’autorisé la convocation de l’Assemblée générale, le 11 février prochain. Après que cette décision a été rendue publique, le président Mellal est sorti de son silence. Il a donc accordé une interview à une chaîne de télévision web.

Le dirigeant du club kabyle avait affiché une confiance inébranlable. Les actionnaires du club avaient fait fausse route dans leur démarche judiciaire, s’est-il réjouit. Il a ajouté qu’à aucun moment, il n’avait accepté la démission du représentant du Conseil administratif. Cette AG avait pour unique objectif de le destituer, selon ses propres dires. 

L’ordonnance émise annulée

Cherif Mellal a finalement eu gain de cause. La direction de la JSK vient d’annoncer via la page Facebook officielle du club le sort de « l’ordonnance portant désignation d’un huissier de justice ». Cette désignation servait à « convoquer une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la SSPA/JSK pour le 11/02/2021 ».

Ladite ordonnance a vu alors son annulation. La direction de Mellal a également précisé un autre élément à ce niveau.Elle a expliqué alors que cette décision a été prise après que l’avocat du club, Boughazi Tayeb, ait déposé un recours. 

Mellal menace Ait Mouloud de poursuite judiciaire 

En effet, après que Sami Idris ait déposé sa démission, les actionnaires de la JS Kabylie avaient nommé Djaffar Aït Mouloud. Ils l’ont désigné au poste de président du Conseil administratif. Dans son entretien accordé à une chaîne de télévision web, le président Mellal a affirmé le fond de sa pensée quant à la nomination d’Aït Mouloud.

Celui-ci a été mis à ce poste dans le seul but de le destituer. C’est ce que Mellal a précisé. Il l’a ensuite menacé de poursuites judiciaires. « On l’attaquera au pénal afin de le forcer à la démission. Il n’est pas venu pour l’intérêt de la JSK, a-t-il clamé. De l’avis de Mellal, Aït-Mouloud a débarqué juste dans l’unique but de me destituer ».

C’est en effet ce qu’a déclaré le président du club de la JS Kabylie, mardi dernier, au sujet de la venue d’Aït Mouloud. Pour rappel, la JS Kabylie est à la 4e place du classement en Ligue 1 professionnelle, avec 21 points et compte actuellement 06 points de retard sur l’ES Sétif, leader actuel du championnat. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes