12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
jeudi, 11 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie : L'instruction de l'affaire de Naïma Salhi relancée devant la justice

Algérie : L’instruction de l’affaire de Naïma Salhi relancée devant la justice

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’instruction dans l’affaire de l’ex-députée Naïma Salhi a été relancée devant la justice, annoncent ce 9 mars les avocats ayant déposé la plainte contre elle.

En effet, l’instruction de l’affaire de l’ex-députée et présidente du Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi est relancée devant la justice. Après avoir été bloquée durant quelques mois en raison de l’immunité parlementaire dont jouissait la mise en cause, l’instruction dans l’affaire Naima Salhi est relancée; annoncent ce mardi 9 mars les avocats ayant déposé une plainte contre elle.

« C’est ce que nous a annoncé le procureur prés le tribunal de Chéraga qui nous a reçus aujourd’hui, 9 mars 2021, à notre demande »; indique le communiqué publié aujourd’hui par le collectif composé des avocats; Maîtres Abdelkader Houali et Sofiane Dekkal et du militant politique Salim Chait.

- Publicité -

Naïma Salhi pet son immunité parlementaire, son affaire relancée devant la justice

« En effet, selon le magistrat, un courrier daté du 31/01/2021 a été envoyé par le parquet à la brigade de recherche de gendarmerie de Chéraga, pour un complément d’enquête. Il a été demandé, entre autres, des informations sur l’état civil de la mise en cause », précise la même source.

« Le 21/02/2021, le rapport de l’enquête a été envoyé au tribunal par ladite brigade relevant de la même circonscription », ajoute là encore la même source.

| Lire aussi : Algérie : Naima Salhi se rend à Tizi Ouzou pour « une Roqya »

En outre, « le procureur de la république nous a rassuré sur le bon déroulement de l’instruction; après que nous ayons posé des questions sur la lenteur qu’a pris cette plainte; sachant que le parlement est dissout et que la mise en cause ne jouit plus de l’immunité qui pourrait empêcher notre plainte d’aboutir à un procès »; souligne le communiqué des avocats .

- Publicité -

« Nonobstant la bureaucratie administrative et malgré tous les obstacles qui nous avions rencontré après le dépôt de cette plainte, le 9 juin 2019, faut-il le rappeler, nous sommes déterminés plus que jamais à aller au bout de notre engagement pour la faire aboutir »; conclut le communiqué.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -