Algérie : Les horaires de travail après l’Aïd El Fitr fixées par Wilaya

Algérie – La Direction Générale de la Fonction Publique a fixé les horaires de travail pour la période allant de l’après Aïd El Fitr jusqu’au 29 mai prochain, soit le dernier jour des dispositifs du confinement sanitaire prolongé depuis le 14 mai dernier.

En effet, la Fonction Publique (FP) a précisé dans un communiqué officiel édité ce 21 mai; la mise en place de nouveaux horaires de travail en Algérie concernant les institutions et administrations publiques au niveau de différentes wilayas du pays; et ce à partir de l’après Aïd El Fitr jusqu’au 29 mai 2020.

En service du dimanche au jeudi, la direction générale de la FP détaille ce nouvel emploi du temps comme suit. De 8h00 à 13h00 pour les personnels exerçant dans la wilaya de Blida. Cette dernière sera mise en quarantaine à partir de 14h00 jusqu’à 7h00 du lendemain.

Pour les salariés exerçant dans  wilayas de Bejaïa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Sétif, Médéa, Oran, Tipaza et Aïn-Defla, les horaires de travail sont établies de 8h00 à 16h00. S’agissant du confinement dans ces wilayas, il débute à 17h00 et se prolonge jusqu’à 7h00 du lendemain. Concernant le reste des wilayas, les employés de la FP travailleront de 8h00 à 16h30; toujours sous confinement de 19h00 à 7h00 du lendemain.

Par ailleurs, la DG de la Fonction Publique a signalé que « les personnels exclus des mesures de confinement partiel à domicile ainsi que ceux disposant d’une autorisation spéciale de déplacement pendant les heures de confinement demeurent astreints aux horaires habituels de travail prévus par la réglementation en vigueur ».

L’Aïd el Fitr au temps du Coronavirus : Le point sur la situation en Algérie

Le gouvernement a durci les mesures de prévention pour l’Aïd El Fitr; optant pour un confinement intermédiaire. Ainsi, de nouvelles plages horaires de circulation spécialement pour la fête religieuse ont ramené le confinement partiel de 7h00 du matin à 13h00; et ce dans toutes les wilayas, a indiqué le 19 mai un communiqué du Premier Ministère, précisant que la circulation de tous les véhicules, y compris les motocycles; sera également suspendue entre les wilayas et à l’intérieur de la wilaya.

Ces mesures viennent renforcer le dispositif de mise en confinement sanitaire qui a été reconduit pour la quatrième fois; le 14 mai dernier pour 15 jours supplémentaires. D’autre part, l’État prépare un plan de déconfinement progressif. Un dispositif confirmé par le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid; lors de son passage ce 21 mai sur les ondes de la radio nationale. 

Ce dernier révèle en effet l’existence d’un plan de déconfinement élaboré par le Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie; qui entrera en vigueur lorsque la situation le permettra, a-t-il confié. Il conclut, en affirmant que cela dépend du bilan quotidien des cas de contaminations et de décès. « Ce plan serait lancé lorsque le nombre des contagions passera sous la barre des 50 par jour »; a avancé le ministre.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes