AccueilFootAlgérie : Du football de quartier pour Belaïli pour préparer son retour

Algérie : Du football de quartier pour Belaïli pour préparer son retour

Algérie – Le joueur international Youcef Belaïli pratique le football de quartier le temps de rejoindre le club avec lequel il a signé le mois dernier le Qatar SC suite à sa rupture de contrat avec l’équipe du Ahly Saudi FC.

En effet, notre source Ennahar Online nous rapporte que l’ancien joueur de l’équipe du Ahly saoudien, Youcef Belaïli, a été entrevu faisant des matchs entre les quartiers de la ville d’Oran en Algérie, hier, le 02 novembre 2020. Le joueur se suffit de jouer au quartier le temps de rejoindre sa nouvelle équipe du Qatar SC avec laquelle il a signé un contrat électronique.

Le joueur international a conclu un marché de deux ans avec sa nouvelle équipe. Il faut dire qu’il a dû faire face à plusieurs péripéties surtout avec son ex-club du Ahly Saoudien. D’après notre source Compétition, son ancien club lui a mis les bâtons dans les roues en faisant exprès de tarder pour délivrer le certificat de transfert.

D’après Dz Foot, le responsable d’Al Ahli a confié : « Nous n’avons pas besoin de faire venir des stars, nous avons besoin de joueurs prêts à se battre sur le terrain. On doit désormais étudier la personnalité des futures recrues. Le côté psychologique est un élément important chez le joueur professionnel » après avoir déclaré que le joueur algérien n’est pas sérieux dont même l’entraîneur s’est plaint.

Conflits entre le joueur et son ancien club 

D’après notre source Liberté, suite à la propagation de la pandémie, Belaïli n’a pas pu rejoindre son ancien club d’Al-Ahly Djeddah à cause de la fermeture des frontières. Mais le club lui a envoyé un avion privé jusqu’à Oran pour un départ à Djeddah suite à l’intervention du ministre des sports. Sauf que le joueur a refusé de se déplacer après que son père qui est aussi son agent le lui a interdit. 

Le club a donc déclaré que si le joueur voudrait s’en aller, il sera dans l’obligation de débourser 2 millions d’euros mais la FIFA a fini par donner gain de cause au joueur après son accusation de salaires impayés qui ont été bloqué suite à son refus de retour à Djeddah. Rappelons que ce dernier a dû se libérer de tout contrat pour s’engager avec sa nouvelle équipe.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes