AccueilFootFoot : Jouer le match aller et retour en Algérie.. Zimbabwe répond

Foot : Jouer le match aller et retour en Algérie.. Zimbabwe répond

Algérie – Puisque le Zimbabwe a indiqué avoir des soucis financières, l’Algérie a proposé d’abriter le match retour, prévus au cours de ce mois. Une proposition qui ne semble pas plaire à la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA). Voici pourquoi. 

En effet, selon le site spécialisé Soccer24 ZW,  l’Algérie aurait proposé au Zimbabwe de disputer le match prévu ce 12 novembre et même celui du 16 novembre comptant pour les 3e et 4e journées (Gr.H) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2021) sur son sol, soit au stade olympique de football, baptisé 5 juillet, situé à Alger. 

Cette proposition très généreuse a été cependant balayé d’un revers la main par le président de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA). Non pas parce que l’idée n’était pas bonne, mais parce que le Zimbabwe est actuellement « d’humeur festive », estime-t-il. Le responsable n’a donc pas lâché la proie pour l’ombre. Son pays a dernièrement levé l’interdiction du stade national des sports. Chose qui a fait changer tous les plans des Warriors. 

Selon le site d’information Algérie 360, le président de la ZIFA lors de sa déclaration a tenu à remercier son gouvernement pour ce qu’il a fait pour l’équipe. Avec ces nouvelles données, le Zimbabwe pourrait enfin « accueillir l’Algérie » sur son terrain, a dévoilé le même orateur. Selon ses dires, la Fédération algérienne de Football aurait de même proposé de payer tous les frais de déplacement et d’autres de l’Équipe zimbabwéenne. Cette offre a également subi la même sort que la première. 

À son tour, le Zimbabwe propose

Après avoir assuré l’ombre et la proie, la Zimbabwe a proposé à son homologue algérien de venir disputer les deux (02) matchs sur les terres zimbabwéennes. Exactement sur le stade national des sports d’Harare. Ce n’est pas tout. Selon ses dires, la ZIFA a également offert de payer les frais relatifs à l’hébergement. 

En vain, le Fédération algérienne de football (FAF) a à son tour refusé l’offre de la Fédération zimbabwéenne. Renvoyant le même coup au camp zimbabwéen. Ainsi, l’affaire se résout et arrive à sa fin. Aucun pays ne paiera pour l’autre pour ces deux matchs. Reste quand même savoir comment les deux équipes, celle de l’Algérie et de Zimbabwe comptent saliver leurs fans lors de la double confrontation

Pour cela, le rendez-vous est donné. L’Algérie attend bien accueillir les Warriors le 12 novembre prochain sur les terres algériennes, plus précisément au stade de 05 juillet. Quant à l’équipe zimbabwéenne, cette dernière, pour sa part, compte bien ouvrir son stade, déjà fermé, pour les Verts lors de la deuxième rencontre prévue le 16 novembre prochain. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes