Actualité

Algérie : Le patron d’Ennahar Anis Rahmani condamné à de la prison ferme

0
Algérie : Hocine Benhadid, Anis Rahmani, Ahmed Hafsi
S'abonner :

Algérie – Le directeur du groupe Ennahar a été condamné à 6 mois de prison ferme. La même sentence a été prononcée contre l’un de ses journalistes.

Le directeur général du groupe médiatique Ennahar Anis Rahmani et un de ses journalistes, en l’occurrence Ahmed Hafsi ont été condamnés à 6 mois de prison ferme assortis d’une amende de 50.000 DA par le tribunal de Bir Mourad Rais; rapporte le quotidien El Watan ce lundi 23 décembre.

En effet, l’homme médiatique ainsi que son journaliste ont été poursuivis pour « diffamation et offense » envers le général à la retraite, Hocine Benhadid; détenu au centre pénitencier d’El Harrach depuis le 12 mai dernier; et dont l’état de santé ne cesse de se dégrader depuis sa chute dans sa cellule. Après plusieurs audiences reportées, le tribunal a annoncé son verdict malgré l’absence du plaignant à savoir Benhadid; qui subissait sa troisième opération chirurgicale suite à sa fracture occasionnée par sa chute.

Selon l’avocat de Benhadid, Me Bachir Mechri, l’affaire remonterait au mois de mai 2019, où la chaîne télévisée Ennahar; propriété de Anis Rahmani avait diffusé un reportage où le général Hocine Benhadid était présenté comme un « traître à la nation » traînant un « passé sulfureux ». Ainsi, m’émission avait dressé le portrait d’un Benhadid « soutenant la période de l’interruption du processus électoral en 1992 » qui a été suivie par un coup d’Etat militaire.

Le journaliste et présentateur de l’émission en question; à savoir Ahmed Hafsi avait quant à lui colporté de graves informations à l’encontre de Benhadid. Hafsi aurait accuser ce dernier de vouloir attiser « la haine et la fitna » dans les rangs de l’armée nationale populaire en appelant les soldats à la « rébellion »; précise la même source.

Article recommandé :  Des français veulent « boycotter » la franco-algérienne Camélia Jordana

Marine Le Pen réagit à la mort de Gaid Salah et s’attaque aux Algériens

Article précédent

Algérie : Said Chengriha, le général qui va remplacer Gaid Salah

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.