Benhadid gravement malade, « il ne peut plus bouger » alerte son avocat

Le général à la retraite Hocine Benhadid est dans un état critique, alerte son avocat Me Mechri.

Incarcéré au centre pénitentiaire d’El Harrach depuis le 12 mai 2019 pour « atteinte au moral de l’armée”, Hocine Benhadid est très affecté et son état de santé ne cesse de décliner suite à sa chute qui lui a causé une fracture au bassin.

“Il ne peut plus bouger”, a déclaré son avocat Me Bachir Mechri au journal Liberté, ajoutant que « les conditions de son incarcération aggravent son impotence ».

« Il ne parle plus et ne peut ni se lever ni s’asseoir sans aide. À chaque fois que je vais le voir, je crains d’apprendre une mauvaise nouvelle”, a précisé son avocat qui ne cesse de lancer alertes répétées aux autorités judiciaires.

Me Mecheri a déjà alerté il y a quelques mois sur l’état de santé de son client, en appelant notamment le chef de l’armée à intervenir pour « empêcher la mort programmée de Benhadid ». Il avait exigé que tout doit être fait pour préserver la santé de Benhadid afin « d’éviter un troisième décès d’un détenu politique, après Kamel Eddine Fekhar et Mohamed Tamalt ».

Pour rappel, le général Hocine Benhadid avait déjà séjourné à la prison d’El Harrach en 2018 pour “outrage à corps constitué”, avant d’être remis en liberté quelques mois plus tard.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes