Algérie : Said Chengriha, le général qui va remplacer Gaid Salah

Algérie – Said Chengriha est nommé comme chef d’État-major par intérim suite au décès du général Ahmed Gaid Salah. Beaucoup d’algériens se demandent cependant qui est Said Chengriha ?

En effet, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, a nommé ce lundi 23 décembre le général-major Said Chengriha au rang de chef d’État-major par intérim en succession au défunt général Ahmed Gaid Salah; décédé ce jour même, suite à un malaise cardiaque.

Peu d’informations circulent sur le nouvel homme fort de l’armée algérienne; pièce centrale du pouvoir algérien. Le site spécialisé dans l’information sécuritaire MENA Defense a néanmoins apporté quelques détails sur le long parcours du nouveau Chef d’Etat Major qui va succéder à Gaid Salah à la tête de l’armée algérienne.

Le parcours militaire de Chengriha

Natif d’El Kentara dans la région de Biskra, située à 430 kilomètres au sud-est de la capitale; Said Chengriha a tout d’abord suivi une formation d’officier d’infanterie avant de rejoindre les bancs de l’Académie Russe de Vorochilov; durant les années 1970 pour intégrer le cours d’Etat-major.

Durant son long parcours militaire, Chengriha a occupé entre autres; des postes très « sensibles et stratégiques ». En effet, il a été à la tête du commandement de bataillon puis adjoint chef de la 3ème région militaire; précise la même source. Chengriha a également participer à « la guerre du Kippour » en 1973 qui a opposé Israël à la coalition arabe menée par l’Égypte et la Syrie.

Il s’est distingue en outre par « ses qualités de stratège militaire » selon la même source; surtout sur le terrain jusqu’à devenir chef de la 3ème région militaire. MENA Defense explique également que Chengriha n’a jamais participé à la « gestion des achats du matériel militaire, ni à s’occuper des relations extérieures de l’ANP ».

Il est utile de souligner que Said Chengriha a été promu au grade de Général-major en 2003; par l’ancien président de la République déchu, à savoir Abdelaziz Bouteflika. Il a été ensuite nommé au rang de Commandant des forces terrestres le 16 septembre 2018; avant de succéder ce lundi 23 décembre, au général Ahmed Gaid Salah en tant que Chef d’État-major par intérim.

https://www.facebook.com/elbilad/videos/2585489461695252/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes