Algérie – Côte d’Ivoire : dispute entre des journalistes Algériens et Camerounais

Foot – En conférence de presse d’avant match Algérie-Côte d’Ivoire, un journaliste camerounais n’a pas apprécié les questions de ses homologues algériens. L’occasion d’un échange totalement improbable entre ces hommes. Retrouvez tous les détails ce mercredi 19 janvier 2022. 

Apparemment rien ne se passe comme prévu au Cameroun. Critiquée par les spécialistes et le public de football en Algérie, la pelouse catastrophique du stade de Japoma ne cesse de faire des vagues. Les Algériens espèrent voir l’équipe d’Algérie évoluer dans un autre stade face à la Côte d’Ivoire. Mais, à leur grande surprise, la CAF a décidé autrement. Cette affiche se tiendra comme prévu à l’aire de jeux de Douala. 

Une décision qui a suscité beaucoup de controverses du côté des fans de l’équipe nationale et également des journalistes algériens présents au Cameroun. Ce mercredi, un journaliste algérien est revenu sur ce dossier lors de la conférence de presse d’avant match des Fennecs contre les Ivoiriens. Il a interrogé précisément le sélectionneur national sur la délocalisation de cette dernière rencontre de phase de poule.  

Il y a toujours des jours où rien ne se passe comme prévu. En revanche, ce journaliste pensait probablement que les champions d’Afrique en titre méritaient de jouer sur une pelouse bien meilleure que celle de Japoma. Ce qui a donné lieu à une discussion musclée entre l’homme en question et un journaliste camerounais. Ce dernier ne semblait pas apprécier ce genre de question. 

Djamel Belmadi interrompt le débat 

Visiblement agacé par la réaction du camerounais, Djamel Belmadi a demandé l’avis des journalistes devant lui quant au changement du stade. Ces derniers favorisent assurément la délocalisation du match.  Le journaliste camerounais a ensuite justifié sa réaction. Et il a demandé de débattre sur la rencontre et d’éviter d’évoquer les remuer. Une nouvelle réaction curieuse qui a fait donc monter une colère froide chez le journaliste algérien.

Pour mémoire, la Confédération africaine de football a tranché, hier, sur l’affaire du stade de Japoma. La CAF a rejeté la demande de la Fédération algérienne, confirmant que ce duel a l’affiche aura lieu à Douala. En outre, il est utile de préciser que la troupe de Belmadi est condamnée à remporter ce dernier match. L’équipe algérienne garde toujours une chance pour passer au tour suivant en cas de victoire face à la Côte d’Ivoire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes