AccueilGuide VoyagesAlgérie : des corps de harragas dont celui d'un Marocain découverts dans...

Algérie : des corps de harragas dont celui d’un Marocain découverts dans un conteneur à Oran

Algérie – Des corps de harragas ont été retrouvés à l’intérieur d’un conteneur, au nord-ouest de l’Algérie, Oran, destiné à l’exportation. Restez branchés dans cette nouvelle édition du lundi 7 novembre 2022 pour en savoir davantage sur cette affaire. 

Une autre affaire d’immigration clandestine voit le jour dans notre pays. En effet, les services de la sécurité du port d’Oran, en Algérie, ont retrouvé des corps de harragas, dont celui d’un Marocain, à l’intérieur d’un conteneur destiné à l’exportation. Des scènes macabres et difficiles à voir. Restez branchés, on vous dit tout dans les lignes qui suivent ! 

Dans le détail, cinq (5) harragas, dont deux Marocains, ont pénétré à l’intérieur d’un conteneur pour une tentative de Harga à l’étranger. En revanche, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Un travailleur a entendu des bruits venant de l’intérieur de ce caisson métallique. Les responsables ont donc rouvert ce dernier. La surprise est là ! 

Deux cadavres ont été retrouvés, dont celui d’un Marocain. Quant aux trois autres jeunes, ils étaient dans un état de santé critique. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte El Khabar dans son quotidien arabophone. Les autorités concernées ont donc ouvert une enquête pour déterminer les responsables impliqués dans ce crime. 

Il y a probablement des personnes ou un réseau derrière cette affaire. Cette enquête permettra également de détecter l’existence de lacunes dans le plan de sécurité à l’intérieur de l’installation portuaire. Compte tenu des mesures de sécurité strictes auxquelles le port est soumis à toutes les entrées principales.

Immigration clandestine : voici la solution qu’a trouvé le gouvernement Dz pour stopper ce phénomène 

Cette affaire soulève de nombreuses interrogations sur la forte augmentation des manifestations d’immigration clandestine. Et ce, malgré les efforts des autorités pour démanteler des dizaines de réseaux. Notamment, saisir du matériel depuis l’été dernier. En plus, du projet de construction d’une barrière en béton le long des zones côtières.

Selon les précisions de la susdite source médiatique, ce projet a suscité un tollé dans l’opinion publique. Malgré son coût financier élevé, le gouvernement algérien est déterminé à arrêter ces déplacements illégaux. Surtout après la dernière tentative qui a coûté la vie à toute une famille. Celle-ci était composée d’une mère et de ses deux fils dont les corps ont été récemment retrouvés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes