12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : la commercialisation de l’huile en bidon 5 L et de...

Algérie : la commercialisation de l’huile en bidon 5 L et de la semoule en sac 25 kg suspendue

Publié le

- Publicité -

Algérie – Un responsable au ministère du Commerce a affirmé l’arrêt de la commercialisation de l’huile en bidon de 5 litres et de la semoule en sac de 25 kilogrammes. Dzair Daily dévoile pour vous plus de détails à cet égard dans la suite de ce numéro.

En effet, le Directeur de l’organisation des marchés et des activités commerciales au ministère du Commerce s’est manifesté ce lundi. S’exprimant sur les ondes de la Radio nationale, Ahmed Mokrani a indiqué que l’huile en bidon de 5 L et la semoule en sac de 25 Kg ne seront plus commercialisées dans les marchés en Algérie. On vous en dit plus dans la suite de ce passage du mardi 21 février 2023.

À quelques semaines de l’arrivée du mois saint du ramadan, la semoule et l’huile commencent à manquer au niveau du marché algérien. L’origine de cette pénurie serait le mode de consommation des citoyens, caractérisé par le stockage abusif de ces matières. En effet, les frénésies d’achat ont provoqué des perturbations au sein  des marchés.

- Publicité -

Surconsommation d’huile et de semoule : une nouvelle mesure adoptée

Ainsi, dans l’optique de faire face à cette situation, les autorités algériennes ont mis en place une mesure inédite. Effectivement, Ahmed Mokrani a fait état de la suspension de la vente de l’huile en bidon de 5 L. Cela au même titre que la semoule en sac de 25 kg. L’enjeu serait de contrer la surconsommation de ces deux produits alimentaires.

La nouvelle mesure tend ainsi à permettre aux consommateurs de s’en procurer, notamment durant le mois sacré. Par la même intervention, l’orateur a indiqué qu’uniquement les bouteilles d’huile de 1 L et 2 L seront commercialisées. Pour les formats de semoules autorisées à la vente, il a cité les sacs de 1,2,5 et 10 kilogrammes.

C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son récent numéro. Dans le même sillage, le responsable a assuré que des quantités supplémentaires des matières susmentionnées seront injectées dans le marché. Cela, afin d’assurer leur disponibilité durant le mois de jeûne sacré. C’est toujours ce dont nous informe la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -