Algérie : une « armée » de laboratoires pour le contrôle de la qualité des produits sur le marché

Algérie – Le ministre de l’Industrie parle de la mise en marche de 240 laboratoires pour effectuer le contrôle de la qualité des produits disponibles sur le marché. Dzair Daily vous donne plus de détails dans son édition du 11 juin 2022.

En effet, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a mis en œuvre un programme pour atteindre 240 laboratoires de contrôle de qualité en Algérie. Et ce, dans un avenir proche. Ce sera possible grâce à la construction de nouveaux laboratoires qui s’ajouteront à ceux existants. Leur mission consistera à vérifier la conformité, des produits en vente sur le marché, aux normes sanitaires en vigueur. Et prévenir la fraude et la contrefaçon.

À noter que le premier responsable a supervisé jeudi la commémoration de la 15e édition de la Journée internationale de l’accréditation. L’évènement correspond au 9 juin de chaque année. La célébration était organisée sous le slogan  : « Accréditation, croissance économique et environnementale durable ».

De plus, le choix de ce slogan est venu souligner le rôle de l’accréditation comme outil important de développement durable, de soutien à l’économie et de promotion de la compétitivité industrielle en encourageant et en développant des infrastructures de qualité.

Selon ce que rapporte le média arabophone Echorouk, lors de son ouverture de la rencontre organisée par l’Autorité algérienne d’accréditation Algerac, Zeghdar a affirmé la volonté de l’État de développer l’accréditation. Cela en promouvant la conformité et la qualité. On parle de celles des différents produits et services.

Algérie : accréditation de 240 laboratoires à l’horizon 2024

Ainsi, le responsable a présenté son soutien aux institutions et organismes chargés des infrastructures du contrôle qualité. L’objectif est que l’accréditation devienne une culture par excellence ; et soit adoptée par tous les acteurs économiques ; et partenaires sociaux du secteur industriel. Tout cela au regard des engagements environnementaux que les plus hautes autorités du pays ont approuvées ; pour consolider et assurer leur mise en œuvre.

Par ailleurs, le ministre Zeghdar a rappelé les réalisations de l’Organisme algérien d’Accréditation (Algerac). Selon l’orateur, il a prouvé sa capacité à intégrer les enceintes internationales. Et à jouer des rôles clés dans le domaine de la conformité et de la qualité.

Puisque l’autorité a accrédité 131 laboratoires depuis 2009. Telle chose avec une perspective de 240 laboratoires qui répondent aux besoins des différents secteurs économiques. Notamment les secteurs prioritaires sur lequel porte le programme présidentiel à l’horizon 2024.

Pour finir, à l’occasion de cette journée de commémoration, plus de 50 certificats d’accréditation ont été remis à des organismes et institutions publics et privés. Outre la signature d’une convention de coopération. C’est entre l’Organisme algérien d’Accréditation et le Conseil pour le renouveau économique algérien (CREA).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes