Immobilier : La gendarmerie va enquêter sur les logements malfaçonnés

Algérie – Une enquête sera ouverte par la gendarmerie nationale sur « les malfaçons et les défauts de conformité » concernant les logements attribués, sous ordre du ministre de l’habitat.

Le ministre de l’Habitat a annoncé le lancement des mesures disciplinaires strictes; notamment en ouvrant des enquêtes techniques en collaboration avec les services de la gendarmerie nationale, suite aux nombreuses réclamations sur les défauts de conformité constatés par les propriétaires des logements récemment réceptionnés; rapporte le site économique Algérie Eco.

« Les malfaçons et les défauts de conformité, apparents ou cachés, sont devenus une caractéristique de nombreux logements réceptionnés et livrés à leurs titulaires et ce, malgré les dangers que ces imperfections peuvent entraîner sur la vie de leurs occupants »; rapporte un communiqué émanant du Premier ministre.

Vers des poursuites contre les « responsables des malfaçons »

En effet, le ministère de l’Habitat de l’Urbanisme et de la Ville a nommé des organismes du BTP, notamment le CTC, LNHC, CNERIB et CGS; qui seront les principaux acteurs chargés d’établir une commission technique.

La commission prendra en charge l’évaluation de ces anomalies des conformités de constructions des logements attribués, en vue de prendre des mesures urgentes et intervenir sur les logements concernés; précise le média CAP Algérie.

Le rapport final de la commission technique sera établi en collaboration avec les enquêtes de la gendarmerie sur la détermination des responsables des anomalies et des défauts de conformité. Ces derniers encourent des poursuites et des mesures disciplinaires pour malfaçons et non-respect des standards de construction.

Dans un autre registre, rappelons que le porte-parole de la Fédération Nationale des Agences Immobilières (FNAI); a annoncé récemment que le coût de l’immobilier en Algérie; va connaître une stabilité durant le premier trimestre de l’année en cours. Une stabilité qui sera suivie d’une baisse graduelle du prix de l’immobilier dès le 2ème trimestre de 2020.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes