Aide financière de 30.000 en Algérie : Voici les conditions et les concernés

Algérie – Le ministère de l’intérieur a rendu public un communiqué dans lequel il demande aux professionnels de petits métiers de se présenter pour bénéficier d’une aide financière de 30.000 Dinars sous conditions. 

Le 26 octobre 2020, le ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire en Algérie a publié un communiqué pour expliquer les mesures à suivre et les exigences pour profiter de l’aide financière de 30.000 Dinars durant trois mois. Algérie Presse Service déclare que cette dernière est destinée aux professionnels des petits métiers qui souffrent de la suspension de leurs activités à cause du confinement sanitaire.

Néanmoins, le ministère a fixé des conditions pour être éligible à cette aide financière. Tout d’abord, la personne doit avoir une activité qui est en arrêt provisoire dans le cadre des mesures prises par les autorités publiques pendant le confinement sanitaire. L’intéressé doit également avoir un registre de commerce ou une carte d’artisan ou tout autre document qui prouve qu’il exerce un métier qui est concerné. 

Le ministère de l’intérieur a ajouté dans son communiqué que le bénéficiaire de cette prime doit avoir déclaré au minimum un revenu annuel de 480.000 dinars en 2019 auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés CASNOS. Il doit aussi avoir payé régulièrement les cotisations sociales auprès de la CASNOS de l’année 2019. En dernier lieu, il faut souscrire au calendrier de versement des cotisations annuelles de l’année 2020.

Comment est-il possible de bénéficier de cette aide ?

Dans le communiqué publié par le ministère, il est précisé que pour bénéficier de cette prime; il faut tout d’abord télécharger un formulaire du site officiel du ministère (www.interieur.gov.dz) ou alors il faut se rendre aux directions de la wilaya pour remplir le papier et le présenter.

Le dossier se compose d’une photocopie de la carte chifa ou d’une attestation d’affiliation à la sécurité sociale du bénéficiaire; en ajoutant à cela un chèque postal ou bien bancaire barré ou n’importe quel autre document portant le numéro du compte courant postal ou bancaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes