23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieLe plus jeune ministre de l'Algérie, Yacine Oualid, adresse un message aux...

Le plus jeune ministre de l’Algérie, Yacine Oualid, adresse un message aux Algériens

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le plus jeune ministre du nouveau gouvernement, Yacine Oualid en l’occurrence, a adressé un message aux algériens à l’occasion de sa prise de fonction officielle.

Âgé de 26 ans, Yacine Oualid est le plus jeune ministre de l’exécutif du président de la République Abdelmadjid Tebboune, en Algérie. Peu connu dans la scène politique, l’originaire de Boumerdès est médecin de formation. Il a en outre fait ses preuves dans le monde de l’entrepreneuriat et du digital, notamment en créant le 1er hébergeur privé algérien SSH.

Nommé comme « Ministre délégué aux start-ups par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui avait promis de désigner un gouvernement composé principalement de jeunes et de compétences nationales, Yacine Oualid aura la lourde tâche de stimuler l’économie numérique algérienne ainsi que de booster l’innovation stratégique et technologique en Algérie.

- Publicité -

« Je tiens à remercier le président de la République pour la confiance qu’il a placée en moi et en la jeunesse algérienne. Ce nouveau ministère aura la tâche de mettre en avant les jeunes compétences ambitieuses. Nous travaillerons tous ensemble pour mener à bien notre mission ».

C’est ce qu’a en effet déclaré Yacine Oualid. Il s’est exprimé lors de sa première allocution médiatique. Cela en marge de sa prise de fonction. Il est à noter par ailleurs que plusieurs départements ministériels ont connu des changements et l’arrivée de plusieurs nouvelles têtes dans le nouveau gouvernement.

Voici l’intégralité de la liste du nouveau gouvernement algérien

– Sabri Boukadoum : ministre des Affaires étrangères.

- Publicité -

– Kamal Beldjoud : ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire.

– Belkacem Zeghmati : ministre de la Justice, garde des Sceaux.

– Abderahamane Raouya: ministre des Finances.

– Mohamed Arkab: ministre de l’Energie.

– Tayeb Zitouni : ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit.

– Youcef Belmehdi : ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.

– Mohamed Ouadjaout : ministre de l’Education nationale.

– Chems-Eddine Chitour : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

– Hoyam Benfriha : ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

– Malika Bendouda : ministre de la Culture.

– Brahim Boumzar : ministre de la Poste et des Télécommunications.

– Sid Ali Khaldi : ministre de la Jeunesse et des Sports.

– Kaoutar Krikou : ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

Autres nouveaux membres conduits par le Premier ministre Abdelaziz Djerad 

– Ferhat Aït Ali Braham : ministre de l’Industrie et des Mines.

– Chérif Omari : ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

– Kamel Nasri : ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

– Kamel Rezig : ministre du Commerce.

– Ammar Belhimer : ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement.

– Farouk Chiali : ministre des Travaux publics et des Transports.

– Arezki Berraki : ministre des Ressources en eau.

– Hacène Mermouri : ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du travail familial.

– Abderrahmane Benbouzid : ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

– Ahmed Chawki Fouad Acheuk Youcef : ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

– Bessma Azouar : ministre des Relations avec le Parlement.

– Nassira Benharrats : ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables.

– Sid Ahmed Ferroukhi : ministre de la Pêche et des productions halieutiques.

– Yassine Djeridene : ministre de la Micro entreprise, des startup et de l’économie de la connaissance.

– Bachir Messaitfa : ministre délégué chargé des statistiques et de la prospective.

– Foued Chehat : ministre délégué chargé de l’agriculture saharienne et des montagnes.

– Aïssa Bekkai : ministre délégué chargé du commerce extérieur.

– Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmad : ministre délégué chargé de l’industrie pharmaceutique.

– Hamza Al Sid Cheikh : ministre délégué chargé de l’environnement saharien.

– Nassim Diafat : ministre délégué chargé des incubateurs.

– Yacine Oualid : ministre délégué chargé des startup.

– Rachid Bladehane : secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à étranger.

– Bachir Youcef Sehairi : secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique.

– Salim Dada : secrétaire d’Etat chargé de la production culturelle.

– Nouredine Morceli : secrétaire d’Etat chargé du sport d’élite.

– Yahia Boukhari : secrétaire général du Gouvernement

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -