AccueilGuide VoyagesVoyageurs algériens : la Grande-Bretagne en manque de main-d'œuvre.. Voici les métiers...

Voyageurs algériens : la Grande-Bretagne en manque de main-d’œuvre.. Voici les métiers recherchés

Voyageurs algériens – En raison du manque de main-d’œuvre, la Grande-Bretagne révèle les métiers qui souffrent de cette pénurie. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir ce numéro du 09 octobre 2022.    

La Grande-Bretagne fait face à une énorme pénurie de main-d’œuvre, ce qui a amené ce pays à projeter de recruter du personnel, dont des Algériens. ! Le média Al Jazeera a récemment mis en avant une enquête publiée par la Confédération de Recrutement et d’emploi (REC) à cet égard. En effet, le marché du travail britannique souffre d’un manque d’ouvriers dans des millions d’emplois.

De ce fait, les entreprises ont tiré la sonnette d’alarme. Selon les statistiques de la dernière semaine du mois de septembre, 1,9 million de postes d’emplois sont mis en attente. Il est à noter que la Grande-Bretagne a enregistré un nouveau record de déficit du marché du travail britannique. Puisqu’il n’a jamais connu un tel nombre depuis plus d’une décennie. De quoi perturber la chaîne de production du pays à long terme.

Du reste, au cours de la semaine allant du 13 au 19 septembre, plus de 223.000 nouveaux emplois ont été annoncés. D’après ladite source, les métiers recherchés concernent le secteur des soins aux personnes âgées et les personnes ayant des besoins spéciaux. Mais aussi le secteur de la restauration, notamment les chefs. Outre cela, le secteur du transport de marchandises et du carburant connaît une pénurie colossale en termes du nombre de chauffeurs des camions.

Le plan du gouvernement britannique pour résoudre cette crise

Le gouvernement subit une pression importante de la part des entreprises. Dans le détail, les entreprises incitent le gouvernement à établir de nouvelles stratégies et modifier la loi sur l’immigration. Ce qui peut être comme du pain béni pour certains Algériens chômeurs désireux de partir à l’étranger. En fait, la loi actuelle exige un système strict de points, l’obtention d’une offre d’emploi, la maîtrise d’un bon niveau d’anglais.

De plus, elle impose des restrictions importantes aux artisans, aux travailleurs dans les lieux de divertissement et aux chauffeurs. À cet égard, le gouvernement étudie la mise en place de plans spéciaux. Et ce, dans le but d’accorder des visas de travail à des conditions avantageuses aux travailleurs de certains secteurs.

D’après Al Jazeera, il s’agirait des chauffeurs de gros camions, les travailleurs des maisons de retraite et des soins. Il faut savoir que le gouvernement britannique prévoit aussi l’octroi des visas saisonniers aux travailleurs du secteur agricole et touristique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes