Visa : comment un Algérien peut obtenir un visa pour les Maldives ?

Algérie – On vous présente, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, tout ce que vous devez savoir à propos des démarches de visa pour les Maldives en faveur d’un citoyen algérien.

Qui n’a pas rêvé des plages paradisiaques de ce pays tropical de l’océan Indien ? Probablement personne ou vraiment très peu. À l’approche des mariages d’été et des voyages de noces, nous vous dévoilons, aujourd’hui, toutes les démarches nécessaires pour un Algérien en ce qui concerne le visa pour les Maldives. Qui sait ? Ce sera peut-être votre prochaine destination après la lecture de cet article. 

Alors, ne bougez pas et lisez attentivement. Tout d’abord, on précisera que chaque voyageur algérien pourra séjourner aux Maldives grâce à un visa à l’arrivée. Celui-ci lui sera délivré gratuitement, comme son nom peut l’indiquer, dès son arrivée. Sachant que ce permis de séjour a une validité de 30 jours renouvelable auprès du Bureau de l’Immigration des Maldives.

Pour ce qui est des conditions requises afin d’obtenir ce précieux laissez-passer, il est impératif d’être titulaire d’un passeport valide d’au moins six (06) mois à partir de la date d’entrée aux Maldives, le demandeur devra également avoir en sa possession un billet d’avion retour ou avec une destination autre qui prouvera qu’il pourra quitter le territoire national. 

S’ajoutent à ça, les moyens financiers du voyageur qui devront atteindre au moins 100 dollars américains, en plus de 50 dollars pour chaque jour. Dans le cas contraire, le touriste aura aussi le choix de présenter une réservation d’hôtel qui couvrira tout le séjour. 

Les Maldives pour les Algériens : quelles sont les mesures sanitaires à connaître ?

En fait, le gouvernement maldivien exige aux voyageurs de certains pays quelques mesures sanitaires de sécurité afin d’accéder au pays. À titre d’exemple, il y a le certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Mais heureusement, les citoyens algériens sont épargnés de cette contrainte. 

Il est, toutefois, important de se rendre à l’institut Pasteur d’Algérie pour être au courant de toutes les vaccinations nécessaires et des conseils sanitaires avant le départ. À noter aussi que certaines sources mettent en garde sur le risque de contamination au virus Zika aux Maldives. Pour conclure, on précisera que les voyageurs ne pourront pas travailler avec un visa touristique.

En plus du fait que le visa ne soit renouvelable que 60 autres jours supplémentaires (en plus des 30 jours déjà donnés). Cependant, et contrairement au premier mois qui est gratuit, la prolongation ne le sera pas. Sachant qu’elle coûtera 750 Maldivian Rufiyaa (MVR). Soit un peu plus de 46 euros avec le taux de change actuel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes