Virus de la Variole du Singe : l’Institut Pasteur d’Algérie diffuse ses recommandations

Santé – L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) diffuse ses recommandations pour la prévention contre le virus de la Variole du Singe. Apprenez tout, dans les lignes qui suivent en ce 25 mai 2022.

Après avoir affirmé qu’une entrée du virus de la Variole du Singe est possible dans le pays, l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) rend publiques ses recommandations. En effet, Dzair Daily vous dévoile toutes les consignes de l’organisme en question. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à lire les paragraphes qui suivent.

Au fait, plusieurs pays dans le monde ont fait face à des épidémies de cette maladie virale. Notamment, en Europe. Sachant que ce virus se transmet à l’homme par les animaux, une possibilité de transmission inter-humaine n’est pas écartée. D’autant plus que l’Algérie n’est pas à l’abri de cette épidémie. Le quotidien francophone El Watan relate l’information. 

Il est utile de savoir qu’il s’agit d’une zoonose virale rare. Celle-ci peut se transmettre soit par contact direct avec les lésions cutanées du malade soit de façon indirecte, à savoir par l’environnement du patient. En revanche, des symptômes plus graves de cette maladie sont remarqués chez les personnes immunodéprimées comme chez les femmes enceintes. 

Virus de la Variole du Singe : Voici les recommandations de l’IPA

À ce jour, aucun cas n’a été enregistré en Algérie. Toutefois, les comportements barrières peuvent être utiles pour prévenir la propagation de cette épidémie. Il est question de ce qu’a mentionné l’Institut Pasteur d’Algérie dans son communiqué. Dans le détail, cela concerne le port du masque et le lavage des mains.

En outre, la distanciation sociale reste un geste recommandé par l’IPA. Ce dernier a tenu à appeler les citoyens algériens à laisser une distance physique d’un mètre avec les autres personnes, notamment, ceux qui présentent certains symptômes comme la fièvre. En plus, d’« utiliser des Équipements de protection individuelle (EPI), lorsque l’on s’occupe des patients », a mentionné l’institut.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes