AccueilSociété et CultureFaits DiversSNTF Algérie : voici le bilan après l’attaque du train

SNTF Algérie : voici le bilan après l’attaque du train

Algérie – Suite à l’attaque survenue ce mercredi ciblant un train de transport de voyageurs, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a dressé un bilan des dégâts. On relate pour vous les détails dans la suite de ce nouveau numéro.

Encore un derby qui dégénère. La fin du match ayant opposé l’USMA au CRB a été chaotique. En effet, un grand nombre de personnes ont violemment saccagé un train transportant des passagers. De ce fait, la SNTF a rendu public le bilan des dommages causés par cette attaque ayant eu lieu dans la capitale d’Algérie. 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette édition du vendredi 9 décembre 2022. Le triste événement a eu lieu au niveau de la gare de Oued Smar. Des images et vidéos montrant les dommages à l’intérieur et à l’extérieur du train ont envahi la Toile, suscitant la réprobation des internautes.

En outre, la Société nationale des transports ferroviaires a réagi à cette attaque. Et ce, par le biais d’un communiqué rendu public sur la page Facebook de la société. À travers sa publication, l’entreprise ferroviaire a dénoncé cette agression brutale à coup de pierre ayant ciblé ses rames. Selon la société étatique, de nombreux dégâts matériels et financiers sont à déplorer dans ce moyen de transport électrique automoteur de troisième génération.

Algérie : la SNTF poursuit en justice les coupables 

En outre, l’incident a engendré aussi des dégâts humains. Effectivement, deux agents ont été affectés. Cela lors de l’exercice de leur fonction. Par ailleurs, cet « acte barbare » a eu un impact négatif sur la régularité du trafic ferroviaire ainsi que la qualité de services offerts aux passagers. Il s’agit là aussi de ce qu’on peut lire sur le même communiqué.

De ce fait, la SNTF a décidé de remettre les enregistrements des caméras de surveillance aux services de sécurité. Et ce, afin de poursuivre en justice et sanctionner tous les auteurs de cette agression brutale « conformément aux lois de la République », a martelé l’entreprise.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes