AccueilGuide VoyagesSécurité Algérie : retour sur les dangers de transporter les bagages des...

Sécurité Algérie : retour sur les dangers de transporter les bagages des autres lors d’un voyage

Algérie – Afin d’assurer la sécurité des passagers et des voyageurs, la direction générale des Douanes lance une campagne de sensibilisation quant aux dangers de transporter les bagages d’autrui pendant un voyage. Retrouvez tout, ci-après.   

Certains veulent bien faire, d’autres sont tout simplement inconscients, mais le fait de transporter les bagages d’une autre personne lors d’un voyage, en est une pratique déconseillée, et peut même nuire à la la sécurité des passagers, même en Algérie. En effet, que ce soit pour le bagage à main ou pour le bagage en soute, il est vivement conseillé de bien vérifier le contenu de ce que l’on accepte de transporter. 

Dans la suite de son édition du 16 septembre 2022, Dzair Daily vous livre davantage de détails relatifs à ce sujet. Effectivement, très souvent des passagers acceptent de transporter les bagages de quelqu’un d’autre. Sauf que dans certains cas, ces affaires peuvent contenir des produits ou des objets interdits.

Et comme nous le savons, la loi est au-dessus de tous. Ainsi, certaines personnes pevent transporter, sans le savoir, des drogues, des contrefaçons ou certaines matières dangereuses pour la santé. Ce qui mène, dans certains cas, à l’arrestation de ces victimes. D’ailleurs, la chaîne télévisée Ennahar TV, accorde même un reportage à ce propos.

Sensibilisation sur le transport des bagages d’autrui

Afin de mener à bien cette démarche de sensibilisation, l’équipe de la chaîne de télévision algérienne, Ennahar TV, a effectué une virée à l’aéroport d’Alger. Des témoins ont été interrogés quant à cette pratique de transporter les bagages d’autrui. Selon ce que révèle un simple passager, certains déclarent transporter des médicaments introuvables dans le pays.  

Dans ce sens, la responsable de la police des frontières aériennes de l’aéroport Houari Boumediene, Hiba Rabah, a accordé une entrevue à la susdite chaîne télévisée. Elle a affirmé quant à elle que les transporteurs de produits interdits, choisissent des proies faciles. Ils ciblent, en fait, les personnes âgées ou encore les mineurs. Celles-ci sont généralement faciles à convaincre.

La chef de police explique que toute personne voulant transporter des médicaments doit justifier cela avec une ordonnance. Le voyageur doit également déclarer ce qu’il transporte à la compagnie aérienne. Ces précautions doivent être prises afin que le passager se protège de toute accusation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes