15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileRenault explique la hausse des prix des voitures construites en Algérie

Renault explique la hausse des prix des voitures construites en Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le constructeur automobile français Renault s’exprime sur la hausse des prix des voitures dans notre pays après la réclamation de nombreux citoyens. 

Pour rappel, l’usine algérienne de Renault a repris, il y a quelques mois de cela, son activité de montage des véhicules. Ce qui a ravi une certaine partie des citoyens qui attendaient la réception de leur bien depuis plusieurs mois. Cependant, et pour des raisons précises qu’on vous dévoilera un peu plus loin, les prix des voitures de Renault Algérie ont flambé. 

De telles manières à atteindre, pour certains modèles, une augmentation qui dépasse les 100 millions de centimes. Une hausse qui a vite anéanti l’espoir de certains Algériens qui ambitionnaient d’acheter un véhicule. Et surtout au vu de cette crise sans précédent au niveau du marché automobile en Algérie. Face à de tels prix, beaucoup se sont donc rendus à l’évidence. Et se sont vus voler leur rêve d’acquérir une voiture. 

- Publicité -

Ce renchérissement a, toutefois, une explication bien spécifique. Découvrez, aujourd’hui 11 juillet 2021, ce que le constructeur automobile français a déclaré à propos de cette augmentation. À cet égard, Renault Algérie a confié que cette variation des prix a pour unique motif, les frais des taxes et des droits douaniers. C’est ce que rapporte le site arabophone Sayarat DZ.

Les motifs de la hausse des prix des voitures étalés par Renault Algérie 

Il se trouve donc que l’usine Renault Algérie d’Oran a dévoilé, depuis peu, le nouveau prix de ses voitures. Ce qui a dissuadé certains citoyens d’acheter un véhicule en raison de la cherté de ces dernières. En effet, une Renault Clio 4 GT-Line montée à Oran à une valeur supplémentaire de 130 millions de centimes. Cela comparé au prix du même modèle durant l’année 2019.

Une augmentation très impressionnante qui est justifiée par l’introduction de nouveaux frais en cette année 2021. Dans le détail, la marque automobile a confié que le gouvernement algérien accordait des privilèges fiscaux et douaniers aux voitures montées à l’usine d’Oran. Cela pour une durée de cinq (05) ans.

- Publicité -

Sachant que le compte à rebours a pris effet à la date de démarrage de l’activité de l’usine. À savoir le 14 novembre 2014 pour prendre fin le 14 novembre 2019. Ce qui justifie, entre autres, les prix abordables des voitures produites en Algérie pendant cette période. Celles-ci étaient donc commercialisées auprès des citoyens sans prendre en compte les droits de douane. Ainsi que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). 

Cependant, et après la date du 14 novembre 2019, le gouvernement a imposé à Renault Algérie de payer les droits de douane et taxes sur ses voitures. Ce qui explique notamment l’augmentation de ses prix en 2021 de plus de 100 millions de centimes.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -