12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
mardi, 23 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieRelance de l'économie Algérienne : La proposition de Mesdour

Relance de l’économie Algérienne : La proposition de Mesdour

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le Professeur Fares Mesdour propose d’adopter la diplomatie économique en Algérie, pour s’ouvrir sur le monde et jouir d’une relance de l’économie algérienne.

En effet, le spécialiste en économie, Fares Mesdour, juge qu’il serait important pour l’Algérie de s’ouvrir sur le monde pour jouir d’une relance de l’économie algérienne. Il indique que la diplomatie économique demeure dans l’ouverture économique sur les autres pays, lors de son intervention sur une émission Beur TV, ce jeudi 04 mars 2021.

Dans le détail, l’économiste estime que l’Algérie devra attirer les investisseurs étrangers, et les encourager à investir dans le pays. Ainsi, il déclare qu’on doit créer des zones économiques libres. Ceci, dans le but d’accéder au marché africain. Pas qu’avec nos produits, mais avec les produits venant de tous les pays.

- Publicité -

| Lire aussi : Algérie : Un plan de relance économique en 3 étapes

De plus, il a précisé qu’il serait judicieux que le gouvernement met en place sur les frontières algériennes des zones industrielles. Mais aussi des zones économiques libres. D’autant plus, que l’économie algérienne a besoin de venir en aide à d’autres pays. Ceci, pour jouir d’une relance économique, indique le même interlocuteur.

Ceci dit, Fares Mesdour estime qu’il n’y a aucun obstacle à ce que l’Algérie place sur chacune de ses frontières des zones commerciales gigantesques. Dans chacune de ces zones, plusieurs dépôts avec une grande capacité de stockage. Ce qui va faciliter les échanges avec les autres pays.

| Sujet connexe : Algérie : Prix des produits alimentaires, Mesdour explique la hausse

Mesdour explique la hausse des prix des produits de consommation en Algérie

Pour rappel, lors d’une autre intervention du spécialiste sur le chaîne Beur TV, ce dernier a expliqué la hausse des prix observée en Algérie, depuis le début de l’année 2021. Et ce, pour ce qui est des produits de consommation. Il indique que ce serait principalement dû aux commerçants, qui dérobent toutes les règles et arrivent à fuir les contrôles. Ceci, en appliquant des prix à leur guise.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -