Algérie

Rapatriement des crânes des résistants : Marine Le Pen provoque l’Algérie

4
algérie marine le pen
S'abonner :

Algérie – Marine Le Pen a réagi vivement à la demande d’excuses officielles émises par l’Algérie à l’égard de la France; au sujet de ses 132 ans de colonisation de notre pays. La patronne du RN français n’a pas mâché ses mots.   

Suite à la requête de l’Algérie demandant à l’État Français de présenter des excuses officielles, Marine Le Pen s’est insurgé en s’attaquant au gouvernement algérien. La femme politique ayant suivi son père sur la voie de l’extrême droite n’est pas allée par trente-six chemins.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (RN), a posté un tweet dans lequel elle s’est montrée scandalisée. Dans son esprit, la colonisation de l’Algérie par la France était une œuvre civilisatrice; peut-on supposer d’après ses propos. Ces derniers sous-entendent même que les Algériens doivent, au contraire, regretter cette époque.

La femme politique française n’a rien trouvé de convaincant que de soulever le retard de l’Algérie dans plusieurs domaines. Que ceci soit vrai ou pas, cela ne disculpe pas les colonisateurs français ayant commis des massacres entre 1830 et 1962. Le fait que l’Algérie ait eu des difficultés à réussir toutes ses années de post-indépendance ne justifie pas les crimes commis par la France coloniale.

Les mots de Marine Le Pen à l’adresse de l’Algérie

L’Algérie et la France ont un passé commun de près d’un siècle et demi. Aujourd’hui les deux États sont souverains mais des blessures demeurent. Le strict minimum que puissent faire les Français pour crever l’abcès et ouvrir de nouveaux horizons avec l’Algérie est de présenter des excuses de manière officielle.

Voici par ailleurs les dires de Marine Le Pen. Son tweet commence ainsi : « Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent ». Cette phrase écrite sur la publication peut faire l’objet de plusieurs lectures d’ordre politique. Cependant, le fond du sujet, reste les faits historiques que la simple disqualification des responsables algériens actuels ne suffira pas à Le Pen pour effacer la réalité de l’Histoire.

Le Pen parle « d’une économie en ruine, une jeunesse délaissée et un pays en voie de déclassement ». Alors, « il est temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance »; conclut la dame qui nous suggère de simplement oublier; sous prétexte d’un bilan national maigre. Sauf que celui-ci ne justifie toujours pas les crimes coloniaux.

Article recommandé :  France : Les Algériens privés des visas de regroupement familial

Visas pour le Royaume-Uni : Voici la date de reprise des activités de TLS Contact

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Nombre de cas par Wilaya (Alger, Sétif, Oran)

Article suivant

Lire aussi

4 Commentaires

  1. Ramenez nous ya Tebboune les milliards de dollars volés et dans Les banques françaises et arbah ya sidi rais voilà la vérité.

  2. Chère Madame , la voie de développement d’un pays passe inévitablement par un passé assaini. Quel a été ce passé de l’Algérie ? Un ensemble d’événements qui n’ont fait que distortionner l’histoire d’un pays qui a été durant 132 ans exploité, violé, détruit et déshumanisé. Comment parler d’une colonisation positive , lorsque dans les écoles d’INDIGÈNES , on nous apprenait que nos ancêtres furent les Gaulois ? Lorsqu’on parle d’indigènes , c’est tout le peuple Algérien cloîtré dans des zones entourées de barbelés , un peuple qui ne fréquente pas les écoles des français. Ces indigènes vivaient avec des ravitaillements servis avec des bons. Non pas que l’indépendance territoriale fut accordée en 1962 , mais bien après , puisque toute une base militaire française occupait une partie du territoire jusqu’en 1978 , en passant par ces essais (4) nucléaires français à Reggane et 13 essais nucléaires en sous sol à in Eker dans le désert Algérien, qui frient des mil liés d’handicapés a vie. Sans omettre de vous informer que le premier président Algérien ( Ben Bella) fut désigné avec l’accord de vos service secrets Francais en 1961, lui qui était dans la prison d’Aulnoy avec ses compagnons de guerre. La figure de BEN BELLA convenait parfaitement au Général De Gaulle qui donna son accord et cette présidence eut pour conséquence le premier coup d’État contre le GPRA et la tuerie de pas moins de 1000 moudjahidines par l’armée du duo Boumediene-Ben Bellà.
    Tout ce qui se passe en Algérie depuis cette mascarade , le gouvernement français montrait pâte blanche.
    Alors chère madame , voilà donc comment le peuple Algérien fut tenu à l’écart de toute cette succession d’événements majeurs qui auraient pu rendre l’Algérie comme puissance méditerranéenne.

  3. Chère madame, je vous laisse le soin de comparer la participation de votre père et la participation de Albert Camus , tous deux à la révolution Algérienne.

  4. Il est temps que l Algérie du FLN fasse son chemin de vérité et reconnaisse aussi ses crimes

Comments are closed.