Rapatriement d’Air Algérie : Des Algériens réclament plus de vols

Algérie – Davantage de vols de rapatriement de la compagnie aérienne nationale Air Algérie sont réclamés de la part des Algériens bloqués à l’étranger depuis le début de la pandémie.

En effet, le programme de vols spéciaux, mis en place et opéré par la compagnie aérienne nationale, semble insuffisant face à la forte demande. De ce fait, des Algériens bloqués à l’étranger depuis le début de la pandémie réclament d’Air Algérie davantage de vols de rapatriement, selon le quotidien national Liberté.

Des pays ont même observé un nombre record de citoyens inscrits sur les listes ouvertes par les consulats algériens. Comme c’est le cas pour le vol de Montréal-Alger prévu pour vendredi prochain, où pas moins de 1.600 personnes ont été inscrites sur ces listes.

Il se trouve que ce nombre dépasse de loin le nombre de personnes autorisées à voyager dans un Airbus. Les personnes concernées devaient s’inscrire avant la date du 2 décembre. Des critères très rigoureux ont été mis en place. Les seules personnes qui pouvaient bénéficier de ce type de voyages étaient les citoyens algériens de passage par un pays étranger.

Cela au moment de la fermeture des frontières, ou ceux partis pour des raisons sanitaires ou d’études. Les ressortissants algériens arrivés à la fin de leur contrat de travail à l’étranger y bénéficient également. Cependant, avec toutes ces conditions, la demande a tout de même dépassé l’offre. 

Des ressortissants algériens avec un seul et même souhait : rejoindre l’Algérie

Même si les raisons ne sont pas toujours les mêmes, les Algériens bloqués à l’étranger ont, pour la plupart, le même souhait, à savoir retrouver leur patrie, leur travail et leurs familles. Parmi ces ressortissants, il y a ceux qui ont perdu un être cher en Algérie, et qui n’ont pas pu assister aux obsèques du défunt.

D’autres, quant à eux, aspirent d’accompagner la dépouille d’un proche. Cette situation a pousser beaucoup d’entre eux à protester dans plusieurs pays du monde. Toutefois, les ressortissants résidant à l’étranger et qui se sont retrouvés bloqués en Algérie; lors de la fermeture des frontières ont été plus chanceux.

De nouveaux immigrants ont même pu rejoindre Montréal avec la compagnie Lufthansa; avec beaucoup moins de critères que ceux imposés aux Algériens bloqués à l’étranger. Ceci dit, pour beaucoup la solution la plus adéquate serait une ouverture des frontières; même partielle. Elle permettrait, selon eux, aux citoyens immobilisés de rejoindre le pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes