AccueilÉconomiePLF 2023 en Algérie : hausse historique du budget de l’armée nationale

PLF 2023 en Algérie : hausse historique du budget de l’armée nationale

Algérie – Le texte du projet de loi de finances 2023 indique que le budget de l’armée va connaître une hausse historique. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cet article du 25 novembre 2022.

En effet, le budget de l’armée nationale va connaître une hausse historique cette année en Algérie. C’est en tout cas ce qu’indique le projet de loi de finances. Celui qui a été adopté à la majorité par les députés de l’Assemblée populaire nationale. Ce budget devrait donc atteindre une valeur de 3.186 milliards de dinars. 

Dans le détail, ce budget va doubler par rapport à l’année dernière. Accusant ainsi une augmentation de 1.886 milliards de dinars. Soit une hausse de 145 %. Cette revalorisation a été rendue possible grâce à l’augmentation des recettes des exportations de pétrole en 2022. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information Algérie 360.

Selon un dernier rapport du FMI, la reprise de l’économie algérienne après la pandémie de coronavirus a contribué à atténuer les pressions sur les finances publiques et extérieures. Il faut savoir que cette hausse du budget de l’armée a pour but de renouveler les équipements de l’Armée nationale populaire. Certains de ces équipements ont été acquis en 2007 et nécessitent des améliorations.

Algérie : les raisons de la hausse du budget de la défense nationale

Par ailleurs, une autre raison ayant induit cette augmentation est la revalorisation des pensions des retraités de l’armée. Aussi, l’implication grandissante de l’armée algérienne dans le Sahel, avec la collaboration des armées des pays voisins, qui consomme également une bonne part du budget.

En effet, l’armée algérienne offre une aide permanente à l’armée nigérienne dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Cette hausse de la part de l’armée contribuera à résoudre les problématiques sécuritaires dans la région méditerranéenne, notamment depuis la détérioration des relations avec le Maroc.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes