Ouverture des frontières en Algérie : Le ministre des transports précise

Algérie – Le ministre des transports, Lazhar Hani épargne une éventuelle ouverture des frontières internationale. Il affirme que la priorité est de maîtriser la situation épidémiologique. 

En effet, suite à la suspension de l’ouverture des frontières le mois de mars dernier en Algérie, afin de limiter la propagation du coronavirus, de nombreux Algériens se questionnent sur la date de l’ouverture des frontières internationales. 

Le ministre des transports, Lazhar Hani, s’est exprimé aujourd’hui, le samedi 08 août 2020, sur l’éventuelle ouverture des frontières internationales, aériennes et maritimes, d’Algérie lors de sa visite d’inspection au port d’Alger. 

Le ministre a affirmé que l’ouverture des frontières n’est pas la priorité du gouvernement vu la conjoncture sanitaire internationale : « notre priorité est la lutte contre la pandémie et dès la maîtrise de la situation, nous examinerons cette possibilité », a-t-il affirmé, rapporte la radio nationale. 

Pour rappel, l’Algérie opère sa troisième (3e) opération de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger. Durant les deux premières opérations, l’Algérie a rapatrié pas mois de 9.000 ressortissants sur le sol Algérien. 

Vols de rapatriements des Algériens : Voici le programme détaillé de la troisième (3) phase (07 – 09 août)

Au programme une liaison au départ de Johannesburg (Afrique du Sud) prévue pour aujourd’hui, 07 août passant par Luanda (Angola), Libreville (Gabon) et Abidjan (Côte d’Ivoire); en direction de l’aéroport internationale de la capitale algérienne. Durant cette même journée, un vol au départ de Dubaï (Émirats Arabes Unis) vers l’aéroport d’Oran; ainsi qu’une rotation depuis Istanbul (Turquie) vers l’aéroport d’Alger; sont au programme.

Toujours dans le cadre du rapatriement d’Algériens bloqués à l’étranger, plusieurs vols sont programmés pour le 08 août; un depuis Doha (Qatar); un autre du Koweït; une rotation depuis Paris (France); ainsi qu’un vol de Khartoum (Soudan) et un cinquième d’Istanbul. Les passagers de ces vols atterriront à l’aéroport d’Alger. Selon le même communiqué, au programme de la journée du 09 août; des vols au départ de Djeddah (Arabie Saoudite); de Paris et de Londres (Royaume-Uni) auront lieu en destination de l’aéroport d’Alger.

Les services du MAE ont précisé qu’un vol depuis Istanbul vers l’aéroport de Constantine; est également prévu le 09 août afin de rapatrier les citoyens bloqués en Turquie; et dans d’autres pays, en plus des citoyens bloqués en Syrie et au Liban. Le rassemblement de ces derniers se fera à l’aéroport international de Beyrouth où ce vol atterrira pour les récupérer; a-t-on précisé. 

Vols de rapatriements des Algériens : Voici le programme détaillé de la troisième (3) phase (10 – 16 août)

Par ailleurs, les autorités concernées ont programmé pour le 10 août, un vol depuis Montréal (Canada); et un autre de Dubaï vers l’aéroport d’Alger. De plus, durant la même journée; un vol depuis Nouakchott (Mauritanie) via Dakar (Sénégal) aura lieu en destination de l’aéroport d’El-Oued. 

Au programme du 11 août; une liaison entre Doha et l’aéroport d’Annaba se fera permettant le retour au territoire national; de 84 citoyens algériens bloqués en Irak, en plus d’autres concitoyens bloqués dans d’autres pays. 

Cependant, les vols depuis Istanbul se multiplient puisque l’arrivé d’un autre vol à l’aéroport d’Oran est prévu le 13 août prochain. Ce programme de vols dits de retour spéciaux prévoit également pour le 13 août; une ligne aérienne depuis Washington DC en destination de l’aéroport d’Oran. Un vol de Dubaï vers l’aéroport de Constantine programmé le 16 août clôturera cette troisième phase de vols de rapatriement d’Algériens bloqués à l’étranger.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes