Météo Algérie : des températures au-delà de 47 degrés à l’ombre

Météo – Ce samedi 25 juin 2022, des températures caniculaires sont attendues au niveau de certaines villes d’Algérie. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à propos de ce sujet dans les lignes qui suivent.

Le mois de juillet approche à grands pas et les températures s’affichent déjà très élevées. Après quelques averses de pluie orageuses et des températures clémentes au niveau de plusieurs wilayas dans le pays, voilà que l’été s’installe à nouveau. En effet, d’après les services de Météo Algérie, ce samedi 25 juin 2022 s’annonce très chaud et ensoleillé. 

Au fait, l’Office national de la météorologie (ONM) a émis un Bulletin météorologique spécial (BMS). Et cela dans le but de prévenir les citoyens de certaines wilayas en Algérie contre des températures caniculaires. Il paraît que les régions concernées devront s’attendre à des températures records. Elles dépasseront les 47 degrés Celsius à l’ombre. C’est ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

Il est utile de noter que cette alerte est valide tout au long de cette journée de samedi 25 juin. Il est question de ce qu’ont indiqué les mêmes services via un BMS. Cette vague de chaleur s’invitera au niveau de plusieurs wilayas du sud. Soit Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, InSalah, El Menia et Adrar.

Météo Algérie : un mois de juin 2022 perturbé et mitigé ! 

Au niveau de certaines wilayas du Sud algérien, les services météorologiques ont annoncé ce vendredi des températures caniculaires dépassant les 47 degrés Celsius. Celles-ci étaient observées à Ouargla, El Menia, Adrar, In Salah, et à Bordj Badji Mokhtar. Soit les mêmes conditions météorologiques qu’aujourd’hui.

Toutefois, ce climat ne concernait que les wilayas susmentionnées. Cela dit, les services chargés d’émettre les prévisions de la météo en Algérie ont mis en garde contre des averses de pluie atteignant les 20 mm localement dans d’autres régions. Effectivement, cela concernait huit (8) wilayas. À savoir, la capitale Alger, Tizi-Ouzou, Tipaza, Boumerdès. En plus d’Aïn Defla, de Médéa, Bouira et Blida. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes