Man City : Mahrez et Guardiola se disputent après son remplacement

Foot – Lors du match entre Man City et Brighton, l’international algérien, Riyad Mahrez s’est vu remplacé à la 67e minute, il a par la suite, bien manifesté son mécontentement envers la décision de son coach, Pep Guardiola.   

Pendant plusieurs matchs, le capitaine des Verts s’est vu cantonné sur le banc jouant les observateurs. Le rectangle vert est devenu un rêve pour le Fennec. Celui-ci, comme tous les Citizens titulaires, rêve de se faire voir sous les projecteurs. Cependant, le destin, ou peut-on dire que son entraîneur, le veut autrement. Une autre fois, la star de Man City a été remplacé lors d’un match de Premier League, sauf que cette fois-ci, Riyad Mahrez a bien tenu à montrer sa colère face à la décision de Guardiola.

En effet, d’après Echorouk, le technicien espagnol, Pep Guardiola a décidé de remplacer son joyau par le footballeur international brésilien, Gabriel Jesus, à la 67e minute du match de Manchester City contre Brighton qui a eu lieu ce mercredi 13 janvier. Une décision qui a sonné comme un coup de tonnerre dans la tête de l’international algérien. Cela puisque, pour Mahrez, c’est une autre rencontre dans laquelle il n’a pas eu le temps nécessaire pour montrer son mode de jeu offensif et flamboyant. 

Avec grande frustration, un Mahrez brillant mais triste quitte le terrain pour retourner à l’éternel banc de touche. Il retrouve alors sur sa route Guardiola. Mahrez a probablement vu, à cet instant, toutes les scènes dans lesquelles il a été renvoyé pour observer, avec ses yeux, les autres jouer. Des scènes écrites et signées par son entraîneur. Et c’est la raison pour laquelle Mahrez n’a pas pu ronger son frein. 

Le portrait d’un joueur de talent qui essaye à tout prix de fuir un éternel banc de touche

Riyad Mahrez tourne le dos à Guardiola qui essaie, à son tour, de le saluer ou le remercier pour ses efforts comme font tous les coachs. Dans le monde de la ronde, tout va très vite, les matchs, les passes et les scènes comme celle-ci également, sauf que, cette dernière et son histoire resteront, sans aucun doute, gravées dans la tête de plusieurs. Plusieurs émotions se sont imprégnées sur les expressions du visage du joueur algérien. 

Le portrait sans couleurs de Mahrez nous parle et nous traduit les vagues émotionnelles dans lesquelles il s’est noyé. Une mixture entre colère et tristesse. Un visage fatigué, triste comme un bonnet de nuit et surtout déçu en dit long sur la situation de Mahrez au sein de son club. Pep Guardiola, quant à lui, s’est contenté de partager une photo de lui avec le Fennec. Pour l’instant, personne ne sait ce qui s’est passé entre les deux après le match. 

man city mahrez guardiola

En définitive, aux yeux des supporters, le reste de la rencontre était loin d’être riche sans Mahrez. City a trouvé le chemin des filets à la 56e minute et Riyad a retrouvé le chemin des bancs dix minutes après. Pour plusieurs, le match a vu sa fin lorsque l’international algérien l’avait quitté. Privés de se faire saliver par leur joueur, les supporters espèrent que le syndrome du banc de touche arrive à sa fin prochainement.

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !