Logements LPL en Algérie : ouvertures des inscriptions dans ces wilayas

Immobilier – L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) a appelé, ce dimanche, tout désireux, à travers toute l’Algérie, de souscrire à la formule LPL (logements publics locatifs). Nous énumérerons pour vous, ce 19 juillet 2021, les wilayas concernées par cette opération.

Ils sont plusieurs à s’impatienter à l’idée de loger dans des circonstances plus salubres. Tout à fait clairvoyant de la situation à laquelle se heurte sa population défavorisée, le gouvernement s’attèle à désherber toute condition qui met en péril sa vie ou qui attente à ses droits fondamentaux. Dans l’intention d’assurer un habitat convenable à ses citoyens,  l’Algérie déclenche l’opération des inscriptions au programme de logements LPL. 

C’est ce qu’a fait savoir, dimanche, l’Entreprise nationale de promotion immobilière. C’est sur sa page Facebook qu’elle s’est manifestée. Et selon le communiqué publié, le calendrier des inscriptions, pour toute personne aspirant à bénéficier d’un logement public locatif, débute le premier jour de l’Aïd El Kébir.

Dès demain mardi, les candidats peuvent alors soumettre leurs demandes sur la plateforme électronique de l’entreprise susvisée. « L’ENPI appelle tous les citoyens, à travers le territoire national, désirant souscrire à la formule LPL, selon les quotas disponibles au niveau des quinze wilayas, à consulter son site Web à partir du 20 juillet en cours ». Il s’agit là de ce qu’a tenu à préciser l’organisme public immobilier. 

Réouverture des souscriptions au programme LPL dans ces villes

L’Entreprise nationale de promotion immobilière a successivement énoncé les wilayas concernées par ce processus. Il s’agit de Tiaret avec ses deux sites résidentiels, soit les Q12 à Frenda et Q48 qui se trouve au centre de la ville. Treize quartiers des logements publics locatifs situés dans différentes communes de Tlemcen font également partie de la liste. À savoir au niveau de Mansourah, Maghnia, Nedroma et Souahlia. 

Vient ensuite la ville d’Oran avec, en tout et pour tout, cinq sites résidentiels. Plusieurs logements LPL qui se situent donc à Haï El Badr, Usto, Akid Lotfi et Hassi Ben Okba. L’ENPI a, en outre mentionné, trois résidences implantées à Mouzaïa, Boufarik et Ouled Yaich, dans la wilaya de Blida. Sont également de la partie, les wilayas de Tipaza, Tébessa, Batna et Oum El Bouaghi avec un seul et unique quartier. 

Tout intéressé par cette formule de logements promotionnels libres peut bénéficier de l’un des trois sites d’Aïn Defla, à Sidi Lakhdar et Miliana. L’entreprise publique immobilière cite notamment les Q559 et Q12 d’Iryahen et de Souk El Ténin, à Béjaïa. En plus de quatre autres sites résidentiels de Bordj Bou Arreridj, au niveau d’El Achir et Ras El Oued. Avec quatre résidences à Tighzert, Beni Douala, Iflissen et Tigzirt, Tizi Ouzou est aussi concernée.

Inscription au programme LPL 2021 : les sites résidentiels restants 

Skikda :

Q16 LPL El Hadaik 

Q31 habitats promotionnels libres Ramdane Djamel 

Q12 LPL Hamrouche Hamoudi

Q10 LPL Aïn Cherchar

Jijel :

Q18 LPL Taher

Q50/70 LPL ZHUN 

Q24/96 LPL El Kennar 

El Tarf :

Q110 LPL Echatt

Q100, Q98, Q40 LPL El Kala 

Q104 logements locatifs publics Besbes

Q28, Q44 LPL Dréan

Q68 LPL Chebaïta Mokhtar

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes