AccueilÉconomieHausse des salaires, retraites et allocation chômage en Algérie : ce qu'en...

Hausse des salaires, retraites et allocation chômage en Algérie : ce qu’en pensent les experts

Algérie – Le gouvernement envisage d’augmenter les salaires, les retraites et l’allocation chômage à compter de l’année à venir. Une décision décortiquée par plusieurs experts. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

En vue d’améliorer le niveau de vie des citoyens algériens, l’Algérie ambitionner de procéder à une importante hausse des salaires, des retraites en plus du montant de l’allocation chômage. Selon les dernières déclarations du président Abdelmadjid Tebboune, le mesure en question prendra effet à partir de l’année prochaine. Il s’agit d’une décision que salue la totalité des experts. 

Le reste des détails est à découvrir dans la suite de notre édition du 20 novembre 2022. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de noter que le projet de loi de finances (PLF) 2023 prévoit une augmentation des dotations financières. Celles destinées à couvrir la hausse des revenus et des pensions.

Pour rappel, le budget de l’État pour le PLF 2023 est estimé à 1.372,6 milliards de dinars. Soit une augmentation de 24.5 milliards de dinars par rapport à 2022 et une hausse de 36.5 milliards de dollars en comparaison avec 2021.

On précisera qu’il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echaab. Face à ces chiffres et aux nouvelles décisions gouvernementales, les experts en économie-finance se disent alors « très optimistes » quant à l’avenir économique de l’Algérie et aux conditions de vie du citoyen. 

Voici les pronostics des spécialistes en économie 

Selon ce que rapporte la même source médiatique, les experts estiment que l’augmentation des salaires, pensions de retraite et allocation chômage en Algérie permettra essentiellement de lutter contre l’inflation.

« En bénéficiant d’un revenu supplémentaire, le citoyen algérien sera en mesure d’acquérir les produits dont il a besoin », font-il savoir. En d’autre termes, cette décision améliorera, selon les experts, le pouvoir d’achat de la population algérienne. Chose qui relancera, au passage, l’activité commerciale. Et cela, en augmentant la demande sur les biens et services, estiment-ils en outre. 

Par ailleurs, les économistes s’attendent à une augmentation du taux de l’inflation. Et cela, au niveau mondial, eu égard aux perturbations que connaît le monde depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, après s’être à peine remis des répercussions de la pandémie liée au nouveau coronavirus. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes