AccueilÉconomieÉnergieGhar Djebilet : l’Algérie décide enfin d’exploiter la troisième plus grande réserve...

Ghar Djebilet : l’Algérie décide enfin d’exploiter la troisième plus grande réserve de fer au monde (vidéo)

Énergie – Le premier responsable du secteur énergétique, Mohamed Akrab, a annoncé le lancement officiel du projet d’exploitation de la mine de Ghar Djebilet, située à Tindouf, en Algérie. Dzair Daily vous livre tous les détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

L’Algérie a donc procédé au lancement du projet d’exploitation du gisement de fer de  Ghar Djebilet. Une des plus grandes mines dans le monde. En effet et d’après les déclarations du ministre Mohamed Akrab, sa réouverture s’avance à un bon rythme. Il s’agit là d’une information rapportée par le quotidien généraliste arabophone Echorouk

Effectivement, selon un communiqué, publié ce samedi 30 juillet 2022, le ministre algérien de l’Énergie et des Mines est à l’heure actuellement en route vers l’extrême Ouest de l’Algérie en vue d’inaugurer le susdit géant de fer endormi pendant près de 70 ans. Ce projet stratégique s’inscrit alors dans le cadre d’un partenariat entre l’Algérie et la Chine. C’est ce qui ressort en outre du document en question. 

Il convient de rappeler que la mine de Ghar Djebilet a été découverte à l’époque coloniale, en 1952. Elle n’a malheureusement jamais été exploitée jusque-là. La résurrection du projet relatif à l’une des plus grandes réserves de fer au monde représente ainsi une source de revenus importante pour le pays. 

Dans le détail, le 9 mai dernier, lors du Conseil des ministres, tenu sous la présidence du président Abdelmadjid Tebboune, il a été convenu de lancer la première phase du projet d’exploitation de la mine dans les plus brefs délais. Une instruction qui devra permettre de stimuler le rythme du développement local et national.

Mine de Ghar Djebilet : un géant de fer synonyme d’augmentation des revenus de l’Algérie hors hydrocarbures

La mine Ghar Djebilet est la plus grande source de fer au monde. Elle offre donc l’opportunité à l’Algérie de faire propulser vers le haut ses revenus hors hydrocarbures. Un projet qui fait suite aux engagements du chef de l’État algérien. Ce dernier n’a en effet eu de cesse d’insister sur la nécessité d’exploiter l’ensemble des capacités minières du pays. 

Par ailleurs, les réserves de fer de Ghar Djebilet sont estimées entre 3 et 3,5 millions de tonnes. Soit une quantité de 1,7 Gt exploitable dans la première phase. De ce fait, l’exploitation de la susdite mine se déroulera en trois étapes, et cela, jusqu’en 2024. Elle devra permettre d’attirer plus de 6.000 travailleurs d’ici 2025. C’est ce que mentionne en outre la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes