21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergieGhar Djebilet Algérie : le ministre de l’Énergie débarque à Tindouf pour...

Ghar Djebilet Algérie : le ministre de l’Énergie débarque à Tindouf pour l’ouverture de la mine de fer

Publié le

- Publicité -

Énergie – Afin d’inaugurer la mine de fer de Ghar Djebilet, située à Tindouf, en Algérie, le ministre de l’Énergie et des Mines s’apprête à s’y rendre. Dzair Daily vous révèle l’ensemble des détails relatifs à ce sujet dans les lignes qui suivent.

En effet, le ministre de l’Énergie et des Mines en Algérie, Mohamed Arkab, se dirige vers Ghar Djebilet, à Tindouf. Et ce, dans le but de procéder, ce samedi 30 juillet 2022, à l’inauguration d’une mine de fer. Retrouvez plus de détails à ce sujet ci-dessous. 

Dans le détail, c’est dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tindouf que le premier responsable du secteur énergétique algérien supervisera, cet après-midi, l’ouverture d’une mine de fer de Ghar Djebilet. Il s’agit là de ce qu’a annoncé le même responsable dans un communiqué. Ce dernier a été repris par le média généraliste arabophone El Bilad.

- Publicité -

Le membre du gouvernement devra en outre inaugurer d’autres nouveaux projets. Ceux-ci concernent le secteur de l’électricité et du gaz en Algérie. Le lancement de ces opérations vise à renforcer et assurer l’approvisionnement énergétique au niveau des villes du Sud. 

Secteur de l’énergie en Algérie : la président Tebboune reçoit des responsables africains

En outre, le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, s’est entretenu, ce jeudi, avec deux hauts responsables africains. Il s’agit du ministre de l’Énergie du Niger, à savoir Mahamane Sani Mahamadou, ainsi que Timipre Sylva, chargé du ministère des Ressources pétrolières au Nigeria.

L’audience s’est déroulée notamment en présence du ministre algérien de l’Énergie et des Mines, Mohamed ArkabNotons que la réunion en question a eu lieu en marge de la signature d’un mémorandum d’entente pour le lancement du projet de gazoduc transsaharien (TSGP).

- Publicité -

Celui-ci devra relier les gisements gaziers du Nigeria, via le Niger, à la frontière de l’Algérie. Il sied de noter que les responsables susmentionnés se sont entretenus à l’effet d’étudier les différents aspects pour la concrétisation de ce projet. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -