AccueilGuide VoyagesFrontières : Tests obligatoires pour les voyageurs Algériens en France

Frontières : Tests obligatoires pour les voyageurs Algériens en France

Algérie / France – Le Premier ministre français annonce un durcissement des contrôles sanitaires au niveau des frontières hors UE. Désormais les voyageurs Algériens seront soumis à des tests obligatoires dès leur arrivée en France.

Alors que la France redoute une potentielle seconde vague de Coronavirus; le Premier ministre, Jean Castex a indiqué ce 24 juillet lors d’une visite à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle; que dès le 1er août prochain; les voyageurs en provenance de 16 pays jugés à risque, dont les Algériens devront subir des tests obligatoires à leur arrivée en France.

Réuni ce vendredi, le Conseil de défense a adopté de nouvelles mesures face à la recrudescence de la pandémie dans de nombreux pays. Ainsi, conformément aux décisions prises par ce Conseil; Jean Castex a révélé les contours du nouveau dispositif, qui concerne les voyageurs en provenance de 16 pays (hors UE) classés en « liste rouge »; où la circulation virale est particulièrement forte. 

Ce durcissement des règles d’entrée en France concernera la voie aérienne mais aussi maritime; a souligné l’intervenant. Par ailleurs, les pays en question sont notamment; les Emirates Arabes Unis; les États-Unis; le Bahreïn; le Panama; l’Afrique du Sud; le Koweït; le Qatar; Israël; le Brésil; le Pérou; la Serbie; l’Algérie; la Turquie; Madagascar; l’Inde et Oman; a rapporté L’OBS.

Algérie / France : Quatorzaine pour les Algériens testés positifs

« Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n’existe pas de stratégie de dépistage et que l’accès aux tests est difficile; en conséquence de quoi nous avons décidé de généraliser les tests à l’arrivée »; notamment dans tous les aéroports français recevant des vols en provenance des pays de la liste susmentionnée, a détaillé le chef de l’exécutif français.

Cependant, les voyageurs testés positifs seront placés en quatorzaine; a-t-il ajouté. Ce dispositif concerne uniquement les citoyens français résidant dans ces pays ou des citoyens de ces pays disposant d’une résidence stable en France. Il ne s’agit donc pas de flux massifs; a-t-il précisé.

Pour rappel, face à l’évolution inquiétante de la courbe épidémiologique; du nombre de contaminations au quotidien au niveau national; la France a décidé d’exclure l’Algérie; de la liste des pays autorisés à franchir ses frontières hors UE. D’ailleurs, les derniers vols de rapatriement entre l’Algérie et la France ont recensé quelques cas de Coronavirus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici