Voyageurs Algériens

La France exclut l’Algérie de l’ouverture de ses frontières

0
France Algérie ouverture frontières
S'abonner :

France – Après la reprise graduelle du trafic aérien hors espace Schengen; la France décide désormais de dispenser l’Algérie de l’ouverture de ses frontières; en la privant d’une autorisation de circulation. 

L’Algérie exemptée par la France, d’un privilège de circulation aérienne. En effet, la France a jugé plus judicieux d’exclure l’Algérie de l’ouverture de ses frontières aériennes; à cause de l’ascension du pic pandémique enregistré cette dernière période. 

Effectivement, la déclaration du Consulat général de France en Algérie, postée hier 9 juillet sur la page officielle Facebook de l’établissement diplomatique; stipule l’exclusion de l’Algérie de la liste des pays autorisés d’accès à ses frontières. Une décision qui va à l’encontre de celle émise par certains pays de l’union européenne. 

En outre, ladite annonce indique que l’Etat français a posé des restrictions d’entrée sur son territoire; pour les résidents en Algérie de provenance d’orées extérieures à l’aire Schengen. En sus, la publication explique que cette décision conclue le 1er juillet, s’impose en raison du schéma évolutif que poursuit la courbe épidémiologique en Algérie. 

Notons que, l’assemblée ayant réuni tous les fonctionnaires de l’UE, à Bruxelles le 25 juin dernier; avait assuré que l’Algérie figure sur le répertoire des pays permis d’accès à l’espace Schengen. Cependant, cette résolution a été vite reconsidérée, par la France en décidant de dispenser l’Algérie de l’ouverture de ses frontières; après avoir réceptionné des ressortissants français depuis l’Algérie, testés positifs au coronavirus. 

L’Algérie exclut du listing de certains pays de l’UE

Allemagne, Belgique ou encore l’Espagne, ont décidé d’interdire l’Algérie d’intrusion à leur territoire, et la principale raison demeure la recrudescence de l’index pandémique. Ceci étant dit, l’Algérie ne reflète toujours pas un statut sanitaire sécurisé; et affiche un profil périlleux pour certains pays de l’UE.

Par ailleurs, il est à rappeler que d’autres conditions entrent en vigueur dans ces jugements émis. A ce titre, le principe de réciprocité est suivi par la péninsule Ibérique dans sa prise de décision de fermeture de ses orées aériennes à l’Algérie. Un fondement dont l’Algérie s’y plie, de par le maintien de suspension de son trafic aérien, jusqu’à nouvel ordre; entre autres une fois la désinflation épidémiologique atteinte.

Article recommandé :  Algérie : Voici le classement du passeport Algérien au niveau mondial

Algérie : Le syndicat des imams s’oppose à l’annulation de l’Aïd El Kebir

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Durcissement du confinement dans 29 wilayas

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.