Ouverture des frontières avec l’Algérie : L’Espagne pose ses conditions

Algérie – La suspension de l’ouverture des frontières aériennes algériennes, ont conduit certains pays de l’UE, notamment l’Espagne a imposé des conditions d’entrée sur leur aire à l’Algérie. 

En raison de l’infection de l’environnement sanitaire en Algérie; certains pays membres de l’union européenne ont décidé de ne pas réceptionner l’Algérie, en cette saison estivale. Et parmi les pays ayant statué de la même résolution, l’Espagne qui a imposés des conditions d’accès à ses frontières pour l’Algérie; d’après les mentions de l’AFP

Effectivement, l’Espagne a annoncé que compte tenu du principe de réciprocité inappliquée par l’Algérie; elle ne pourra pas ouvrir ses frontières aériennes pour accueillir les visiteurs Algériens, pour cet été 2020. L’une des principales conditions d’entrée aux frontières aériennes, que l’Espagne a exigé à l’Algérie.

Par ailleurs, le gouvernement espagnol a notamment révélé que sa liste des pays autorisés d’entrée à son territoire, n’éradique pas seulement l’Algérie. En effet, le Maroc et la Chine figurent aussi en tête de son listing. l’Etat espagnol a explicité sa décision vendredi dernier, en indiquant qu’elle sera maintenue, tant que ces pays susmentionnés interdiront l’accès aux touristes espagnols; a rapporté la même source. 

Rappelons, que lors des délibérations résultantes de l’assemblée tenue par les fonctionnaires de l’UE; l’Algérie a été évoqué dans le listing des 14 pays permis d’entrée à l’espace européen, à partir du 1er juillet. Cependant, et en dépit de cette permission de pénétration, l’Algérie ne peut y répondre favorablement en raison de la suspension des frontières aériennes; à cause de l’omniprésence circulatoire du coronavirus dans le pays. 

L’Algérie fait l’objet de refus de certains pays 

L’Algérie se retrouve interdite d’accès par de nombreux pays. En effet, l’Espagne n’est pas l’unique destination qui exclut les voyageurs algériens de son répertoire de passage. L’Allemagne rejoint également la péninsule ibérique dans sa décision, et dispense l’Algérie ainsi que le Maroc de son énumération péremptoire. La raison de cette éradication revient à une seule raison principale; l’Allemagne considère les deux pays maghrébins comme étant insécurisés sanitairement. 

Néanmoins, la Suisse quant à elle a jugé plus judicieux de décaler la date de réception des passagers Algériens, jusqu’au 20 juillet prochain au lieu d’opter pour une dispensation ferme. Par ailleurs, la Suède et l’Italie accueilleront à bras ouverts les Algériens à compter de ce mois-ci. Cependant, et en raison du maintien de la suspension des orées aériennes algériennes, les Algériens devront faire preuve d’impassibilité pour le moment présent.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes