AccueilGuide VoyagesFrance : Les Algériens privés des visas de regroupement familial

France : Les Algériens privés des visas de regroupement familial

France – Des Algériens résidant en France réclament que leurs familles puissent obtenir des visas de regroupement familial, après avoir longtemps attendu la réponse des services consulaires de France en Algérie.

Un Algérien résidant en France a déclaré, dans un entretien à Echorouk, paru ce 9 septembre, que «la souffrance des Algériens dure depuis plusieurs mois à cause du regroupement familial ; que les Français ne leur permettent pas actuellement». Leur frustration n’est pas près de s’arrêter ; devant l’intransigeance de la partie française ; qui récuse la délivrance de visas et la résidence pour réunir leurs familles à l’Hexagone.

L’orateur a expliqué, au média arabophone, que «le consulat de France en Algérie pratique une discrimination contre les demandes de regroupement familial ; car l’Algérien résidant en France, après avoir rempli un ensemble de conditions ; telles que le logement, le travail et la résidence de manière légale, sollicite le regroupement familial auprès des autorités françaises.

Celles-ci mènent une étude approfondie de son dossier ; et après avoir obtenu leur approbation, le demandeur expédie celle-ci à sa famille ; pour demander un visa de regroupement familial ;  aux services consulaires français en Algérie. L’interlocuteur du quotidien ajoute que le problème actuel est qu’«après la pandémie de coronavirus, le consulat n’a accordé de réponse favorable à aucune demande de regroupement familial. Ce qui signifie qu’il nous est interdit de voyager en Algérie ; tandis que nos familles n’ont pas le droit de venir chez nous».

Ils sont 300 à revendiquer la même chose que l’intervenant

L’orateur poursuit en soulignant que les Algériens ont écrit à plusieurs reprises au Consulat de France. Mais en vain. «Nous avons été surpris d’apprendre que le consulat donne des visas pour le regroupement familial, qu’à des conjoints de Français. Quant à nous, résidents non détenteurs de nationalité française, il n’en est rien de tout cela » ; se plaint l’intervenant.

C’est au nom des 300 Algériens souffrant du même problème, explique Echorouk, que l’orateur se demande si «le virus ne touche que la famille algérienne ; qui veut rejoindre son soutien en France». La même source confie également : «Pour beaucoup d’entre nous, nous souffrons de l’éloignement depuis six mois maintenant».

Et de s’étonner ensuite : «Toute personne ayant un visa de type D puisse entrer en Europe ! C’est ce qui se passe avec les étudiants algériens. Ces derniers, après avoir reçu un visa, se rendent en France, normalement, par le biais de vols spéciaux». L’émigré n’est pas optimiste quant à un quelconque accès prochain au regroupement familial. Selon lui, les services consulaires français en Algérie se contentent, pour l’instant, d’effectuer des «banalités» administratives. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici