9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversFrance : agression d’une étudiante algérienne à l’université Paris Cité

France : agression d’une étudiante algérienne à l’université Paris Cité

Publié le

- Publicité -

France – Une étudiante algérienne au niveau de l’université Paris Cité a subi une effroyable agression. Nous en savons davantage à ce sujet, restez branchés, les détails arrivent dans cette édition du 26 janvier 2023.

En effet, une étudiante algérienne a été victime d’une agression par un délinquant en sortant de l’ascenseur de l’université Paris Cité en France. L’incident a eu lieu le jeudi 26 janvier 2023 et s’est déroulé à sa sortie des cours et a laissé la victime par terre. Son agresseur lui a asséné plusieurs coups avant de prendre la fuite.

En fait, la victime algérienne âgée de 32 ans a été prise dans un état très critique. Cette dernière a été sauvagement poignardée. Notamment au niveau de la tête et des bras. Tandis que le principal suspect, lui, a été arrêté et immédiatement placé en garde à vue. Avant d’être hospitalisé à son tour.

- Publicité -

Dans le détail, l’agression a eu lieu au niveau d’un bâtiment du campus Saint-Germain-des-Prés, situé rue des Saints-Pères, dans le 6e arrondissement. Selon les informations fournies par le média français Le Figaro, une enquête a été lancée pour tentative d’homicide volontaire.

Agression d’une étudiante algérienne : l’agresseur maitrisé

En outre, les enquêteurs de cette affaire ont pu mettre la main sur deux couteaux. L’un au sein de la même université, l’autre dans une poubelle au niveau dans une station de métro. L’agresseur quant à lui âgé de 25 ans s’est fait arrêter par les éléments de la police près de la gare de Vanves-Malakoff.

La nouvelle a provoqué l’indignation des étudiants qui ont apporté tous, leur soutien à leur camarade. Quant à l’université de Paris Cité a indiqué que le 7e étage du bâtiment en question a été neutralisé pour mener l’enquête. L’établissement universitaire a également indiqué qu’une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place par le SAMU de Paris.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -