AccueilSociété et CultureFaits DiversIrlande : un Algérien jugé pour agression physique sur 5 personnes

Irlande : un Algérien jugé pour agression physique sur 5 personnes

Fait divers – L’Irlande a été dernièrement secouée par un terrible épisode causé par un ressortissant algérien, actuellement accusé d’agression physique sur cinq (5) personnes. Dzair Daily relate pour vous toute l’information liée à ce sujet dans la suite de son numéro du vendredi 20 janvier 2023.

Ils sont nombreux à profiter du premier jour férié de l’année pour se délasser. En revanche, certains ont la malchance de rencontrer de mauvaises expériences. En effet, l’Irlande a été, au Nouvel An, secoué par une terrible tragédie provoquée par un Algérien, auteur d’agression physique sur cinq (5) personnes.

Effectivement, selon le quotidien irlandais The Irish Examiner, un jeune ressortissant Dz de 27 ans a créé l’effroi au sein du territoire irlandais. Répondant au nom de M.Mekhazni, le coupable est accusé par la justice d’avoir poignardé cinq (5) individus. Le mis en cause a, suite à son acte, comparu devant le tribunal de district de Tralee, dans le sud-ouest de l’Irlande.

Dans le détail, les faits ont eu lieu à l’hôtel Killarney le jour de l’an. Un établissement dans lequel l’agresseur en question séjournait. Il a grièvement blessé ses victimes. La même source a d’ailleurs précisé que l’une de ces dernières s’est retrouvée avec une partie du doigt amputée. En plus de plusieurs coups reçus au niveau de la main et de la jambe.

Poignardant des individus, cet Algérien risque de lourdes peines

En effet, après avoir commis des actes de violence envers cinq (5) personnes en Irlande, l’agresseur a été mis en détention provisoire. Les faits se sont déroulés le jour du Nouvel An. Mais ce n’est qu’au cours de la journée du mercredi 18 janvier que l’audience a eu lieu. Suite à cela, l’avocat du jeune homme, Brendan Ahern, a demandé une libération. Cela sous caution de son client.

Le maître a dévoilé que la réponse à la demande qu’il a présentée devant la Haute Cour dépendra des antécédents du suspect. Par ailleurs, les autorités irlandaises ont, quant à elles, estimé qu’elles devront transféré l’affaire du suspect vers un autre tribunal. 

Et ce, en raison des lourdes charges retenues contre le principal concerné. Celui-ci se verra de nouveau traduit devant le tribunal de Tralee le 1er février 2023. Cela, avant de comparaître devant le tribunal de Killarney une semaine plus tard.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici