Exportations hors hydrocarbures de l’Algérie en hausse : ce que disent les chiffres de l’Anexal

Algérie – Le président de l’Association nationale des exportateurs algériens (Anexal) donne les chiffres des exportations hors hydrocarbures en progression. Dzair Daily vous livre plus de détails ce mercredi 09 mars 2022.

Les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie ont augmenté de façon conséquente entre 2020 et 2021. C’est en tout cas ce qu’a révélé le président de l’Anexal, Ali Bey Nasri, lors de son passage sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 1 aujourd’hui 09 mars 2022. C’est du moins ce qu’a rapporté Algérie Eco.

Au fait, le président de l’Association nationale des exportateurs algériens a détaillé les chiffres de la croissance des exportations. Cela, en précisant que cette croissance est passée de 2,3 milliards de dollars à 5 milliards de dollars. Il prévoit aussi que ce montant pourrait atteindre les 6 milliards de dollars en 2022, en raison de l’élan constaté au cours du premier trimestre de cette année. 

Par ailleurs, Ali Bey Nasri a indiqué que le gouvernement met tout en œuvre pour augmenter le volume des exportations algériennes hors hydrocarbures. Pour se faire, les autorités encouragent les investissements, même des étrangers. Ceux relatifs aux produits et des services les plus demandés au niveau du marché mondial.

De nouvelles perspectives avec la loi sur les investissements

Ainsi, la nouvelle loi sur les investissements permettra aux entrepreneurs de travailler et de développer leurs entreprises dans de meilleures conditions. Et ce, dans un environnement empreint de compétitivité, qui ne fait aucune différenciation entre les deux secteurs publics et privés. Cette loi encourage non seulement les investissements locaux mais aussi étrangers.

En outre, le même intervenant a insisté sur l’importance de cette nouvelle loi. Arguant qu’elle devra faire partie intégrante de la stratégie nationale d’exportation. Les différents secteurs doivent également y contribuer. Tout en supprimant les entraves et en facilitant les différents processus, y compris pour les exportateurs. Sachant que le nombre actuel des exportateurs en Algérie est estimé à 1.200. 

Dans le même contexte, la stratégie nationale d’investissement sera mise en œuvre sur le terrain au cours du premier semestre de l’année en cours. Selon le même responsable, cela boostera de façon notoire l’économie du pays. Aussi, les lignes maritimes et terrestres récemment ouvertes contribueront à intensifier les échanges commerciaux avec les pays africains. C’est dans ce sens qu’il appelle les autorités à ouvrir aussi les investissement à l’extérieur du pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes