AccueilÉconomieUn expert américain estime que l'Algérie serait la prochaine puissance économique dans...

Un expert américain estime que l’Algérie serait la prochaine puissance économique dans la région

Économie – La récente concrétisation de nombreux partenariats d’investissement du gouvernement algérien est, selon un expert américain, une phase profitable à l’Algérie, susceptible de devenir un véritable hub et une puissance économique en Afrique. Ne bougez pas ! On vous en dit plus ci-dessous. 

En vue de son énorme potentiel, l’Algérie est devenue une plaque tournante et pourrait émerger en tant que grande puissance économique, selon les estimations d’un expert américain. Il s’agit là d’une information que rapporte le quotidien généraliste arabophone, El Khabar. Nous la reprenons pour vous, plus en détail, dans la suite de notre édition du lundi 24 octobre 2022. 

Dilawar Syed, représentant spécial des affaires commerciales au Département d’État des États-Unis d’Amérique, a mis l’accent sur le rôle de l’Algérie dans la région. Un territoire que le susdit spécialiste considère comme étant le « Leadership ».

Il deviendra, de son avis, un véritable pôle d’investissement et une zone de choix pour investisseurs internationaux. La formation professionnelle dudit expert fait de lui un bon pronostiqueur dans le domaine économique. 

Par ailleurs, le même locuteur n’a pas manqué de dénombrer toutes les caractéristiques offrant à l’Algérie une place avantageuse. Soit, entre autres, sa superficie de 2,382 millions km² qui fait d’elle le pays le plus vaste du pourtour méditerranéen et le plus grand du continent africain. En plus du nombre de sa population qui s’élève à plus de 43 millions d’habitants.

Dilawar Syed s’attend à de nouvelles rencontres fructueuses entre les responsables algériens et des investisseurs de renom 

Dans le cadre de sa rencontre avec le ministre des Startups, Yacine El-Mahdi Oualid, Dilawar a déclaré qu’il voyait une réelle tendance à développer l’écosystème des startups. D’autant plus que les jeunes algériens ont une bonne maîtrise des langues étrangères.

Il a en outre fait savoir que le système juridique est très important, à plus forte raison que les investisseurs étrangers investissent sur le marché algérien. Le tout en veillant à l’amélioration de l’environnement des affaires et des investissements. Notons également que Dilawar Syed a rencontré plusieurs responsables algériens, lors de sa visite en Algérie.

À savoir, le DG (directeur général) d’Algérie Télécom (AT) avec lequel il a abordé un éventuel investissement dans le domaine de la technologie. En plus de celui des projets liés aux réseaux et aux fibres optiques. Il a souligné que les entreprises américaines peuvent contribuer à améliorer la connectivité haut débit et fibre optique du marché algérien.

D’autre part, l’expert américain a révélé l’intérêt que portent les entreprises américaines pour le secteur pétrolier et gazier algérien. « L’Algérie est pionnière dans le domaine de l’énergie. Elle a un rôle à jouer dans la sécurité énergétique de la région et nous voulons soutenir cela », a-t-il affirmé par ailleurs. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes